Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Divorce consommé entre la Maison Blanche et les sportifs

Divorce consommé entre la Maison Blanche et les sportifs

Etats-Unis

Des joueurs de football américain et leurs dirigeants genoux à terre avant que retentisse l’hymne national : la scène s’est encore répétée ce lundi soir à l’occasion du match de NFL entre les Arizona Cardinals et les Dallas Cowboys.

Les deux équipes ont reproduit le geste de contestation effectué le week-end dernier par 150 autres joueurs pour protester contre les violences raciales aux Etats-Unis.


Ulcéré par ce mouvement, Donald Trump a multiplié les tweets pour condamner cette posture, et le vice-président américain Mike Pence, en déplacement dans l’Alabama, n’a pas mâché ses mots.

Mike Pence : “Nous avons tous le droit d’avoir nos propres opinions, mais je ne pense pas que ce soit trop demander aux joueurs de la Ligue nationale de se lever pour l’hymne. Et je sais que les gens de l’Alabama sont d’accord avec ça.”


Mike Pence et Donald Trump ne se sont pas seulement mis à dos les joueurs de football américain, mais aussi des athlètes, comme Allyson Felix, ou des basketteurs de NBA, au premier rang desquels LeBron James. L’ailier de Cleveland a réitéré ses critiques envers celui qu’il qualifie volontiers de “soi-disant président”.

LeBron James : “Il ne réalise pas le pouvoir qui est le sien en étant le leader de ce beau pays. Il ne comprend pas combien d’enfants – peu importe leur couleur de peau – lèvent les yeux vers lui et attendent du président des Etats-Unis des conseils et des mots d’encouragement. Il ne le comprend pas.”


Donald Trump a retiré l’invitation délivrée aux Warriors, sacrés champions NBA au printemps dernier, parce que le meneur de Golden State Stephen Curry hésitait à se rendre à la Maison Blanche en raison, justement, des positions controversées du président américain.

Voir plus