Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : les enfants souffrent du conflit dans le Kasaï

RDC : les enfants souffrent du conflit dans le Kasaï

République démocratique du Congo

Avec des centaines de morts, des dizaines de fosses communes découvertes et plus d’un million de civils déplacés, la situation qui sévit dans le Kasai au centre de la RDC est alarmante.

Un rapport de l’ONU publié il y a quelques mois contient des témoignages qui font froid dans le dos sur les crimes commis à la fois par les milices et les forces de sécurité nationale.

Ce conflit qui dure depuis plusieurs mois a des conséquences dramatiques sur le quotidien des enfants et de leurs familles.

Alors comment les enfants vivent-ils cette situation?

Le petit Luc nous en donne une idée. Ce garçon agé de 12 ans a échappé à une milice dans laquelle il avait été enrôlé pour se battre.

“Le jour de mon baptême, j’ai tourné autour du feu à trois reprises et j’ai sauté par dessus. On m’a donné des choses à avaler. Ensuite, ils ont pris une machette et m’ont frappé trois fois sur la poitrine. Ensuite, ils m’ont donné des sacs en plastique à avaler, disant que si je me concentrais sur quelque chose, je pouvais le faire.”

L’ONU estime à environ 850 000 le nombre d’enfants ayant fui leurs maisons à cause des affrontements dans le Kasai.

Sans domicile, ni adulte pour veiller sur eux, ces enfants deviennent des proies faciles. Beaucoup parmi eux subissent des abus, ou sont recrutés par des milices, comme l’a été Luc.

Mais pour le jeune garçon cet épisode traumatisant est désormais derrière lui. Cela fait quatre mois qu’il vit dans ce centre d’accueil de l’UNICEF avec d’autres enfants.Un lieu où il est en sécurité.

“Je suis heureux ici. Ils me donnent des vêtements et m’enseignent l’hygiène personnelle. Ils nous donnent aussi des cours scolaires pour nous aider à rattraper notre retard.”

L’UNICEF a annoncé avoir lancé une vaste campagne pour aider plus de 100 000 enfants à retourner à l‘école. Beaucoup n’avaient pas terminé l’année scolaire à cause des violences dans le Kasaï.

Signe encourageant, ce lundi s’est ouvert dans la ville de Kananga le Forum sur la paix et la réconciliation, une initiative à laquelle a pris part le président Joseph Kabila.

Mais pour certains le retour à la paix dans cette région passe pas la tenue d‘élections.

Le recensement des électeurs est terminé, et fin 2017, devraient normalement se tenir simultanément les élections présidentielles, législatives et provinciales.

Voir plus