Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les Africains n'ont pas une réelle volonté de quitter la zone franc CFA, selon Jean-Claude Juncker

Les Africains n'ont pas une réelle volonté de quitter la zone franc CFA, selon Jean-Claude Juncker

Devise

<h4>Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a affirmé que les Africains ne montrent pas un réel désir de quitter la zone du franc <span class="caps">CFA</span> qui regroupe 14 pays africains qui utilisent la monnaie <span class="caps">CFA</span>.</h4> <p>Cette déclaration a été faite par M. Juncker lors d’une interview exclusive accordée à chaîne de télévision Euronews.</p> <p>« Je ne vois pas un désir réel des Africains de quitter cette zone qui donne une certaine visibilité à l’Afrique. Je ne voudrais pas une chose, celle de donner l’impression aux jeunes Africains que l’Europe ou la France imposent sa monnaie à l’Afrique », a-t-il dit.</p> <p>« J’aimerais voir une plus grande émancipation en Afrique. Nous avons des rencontres régulières avec les pays concernés afin d‘évaluer la portée des problèmes qui se posent dans la zone <span class="caps">CFA</span>. », a ajouté le président de la Commission de l’Union européenne.</p> <p>Le journaliste d’Euronews Abdel en Vrai qui dirigeait l’interview a attiré l’attention de Jean-Claude Juncker sur le fait des millions d’Africains sont contre cette monnaie. Il lui a par ailleurs demandé ce qu’il ferait s’il en avait le pouvoir de se débarraser du franc <span class="caps">CFA</span>.</p> <p>« Je suis intéressé par les points de vue des jeunes Africains et leur désir de se libérer…La question est de savoir si tous les pays ont leur propre monnaie, sera-t-elle la meilleure solution ? », a indiqué Jean-Claude Juncker.</p> <p>À propos des migrants, M. Juncker a déclaré que l’Europe devrait investir en Afrique si elle veut ques les Africains restent sur leur continent.</p> <p>« Vous devez savoir que les Africains sont 1,2 milliard, dans quelques décennies, ils seront 2,5 milliards. Nous devons être là en matière de solidarité interne en Afrique », a-t-il renchéri.</p> <p>Les 14 pays africains qui utilisent le franc <span class="caps">CFA</span> sont : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo, pour l’Union monétaire ouest-africaine (<span class="caps">UEMOA</span>); et le Cameroun, la République Centrafricaine, le Tchad, la République du Congo, la Guinée équatoriale et le Gabon font partie de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (<span class="caps">CEMAC</span>).</p> <p>Le franc <span class="caps">CFA</span> a été créé à l’origine en 1939. Il a traversé plusieurs transformations et certains pays comme la Guinée ont quitté la zone.</p> <p>Cette monnaie est vivement critiquée par plusieurs Africains quant à sa dépendance vis-à-vis de l’Euro et l’influence de la France.</p> <p>L’activiste Kemi Seba, français d’origine béninoise a récemment été expulsé du Sénégal où il a brûlé un billet de 5000 <span class="caps">CFA</span> pour protester contre la monnaie et les relations franco-africaines.</p> <p>Pour l’activiste et ses partisans, le <span class="caps">CFA</span> représente un symbole de la domination la France sur les Etats africains.</p> <style>.embed-container { position: relative; padding-bottom: 56.25%; height: 0; overflow: hidden; max-width: 100%; } .embed-container iframe, .embed-container object, .embed-container embed { position: absolute; top: 0; left: 0; width: 100%; height: 100%; }</style><div class='embed-container'><iframe src='https://www.youtube.com/embed//ykHzKP4XLRY' frameborder='0' allowfullscreen></iframe></div>