Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Centrafrique : l'ONG PLAN offre des formations aux enfants enrôlés par les groupes armés

Centrafrique : l'ONG PLAN offre des formations aux enfants enrôlés par les groupes armés

République Centrafricaine

Plusieurs enfants ont été enrôlés dans les groupes armés pendant la crise centrafricaine. Par vengeance ou par la force. Bon nombre d’entre eux ont pu être réinsérés grâce aux ONG qui militent pour leur réinsertion.

Après la mort de leurs parents en 2014 dans la ville de Bouka située à environ 300 Km de Bangui, Sylviane et ses sœurs décident de rejoindre le groupe Antibalaka, avec l’espoir de venger leur mort.

Lessive, ménage et satisfaction des désirs sexuels des chefs rebelles, étaient leur lot quotidien.

‘‘Dans le groupe difficile de trouver de quoi se nourrir, et on dormait très mal sur une natte sur laquelle on se serrait par terre.’‘ Raconte Sylviane.

Faute de poursuivre son combat à Bangui la capitale où elle s’installe quelques années plus tard, la jeune femme participe à une séance de sensibilisation par L’ONG PLAN, qui offre aux enfants associés aux groupes armés, des formations dans plusieurs domaines pour les détourner de la violence et pouvoir se prendre en charge.

Sylviane opte pour la couture et y suit une formation de deux ans. À la fin de cette formation, une machine à coudre lui est offerte par l’ONG.

‘‘J’ai fait la couture et après ma formation, PLAN m’a offert une machine et je me suis installée, dans l’atelier, je travaille. Avant j’avais des problèmes pour me procurer de ce dont j’avais besoin, mais après l’obtention de cette machine, je travaille, ça m’aide. J’obtiens tout ce dont j’ai besoin, et m’occupe de ma famille.’‘ Ajoute-t-elle.

Depuis janvier 2017, Sylviane est autonome et capable de former les nouvelles venues, elle mène ses activités au sein du centre de formation et gagne en moyenne 10 à 15 000 F CFA, entre 1 8 et 27 dollars lorsque la journée est fructueuse.

À 16 ans seulement, Sylviane ambitionne rejoindre un jour, un groupe de sensibilisation sur la paix et la cohésion sociale dans son pays.

Selon les Nations unies, plus de 8 000 enfants ont été libérés des rangs des groupes armés dans le monde de janvier 2014 à ce jour.

L’organisation estime à environ 250.000, le nombre d’enfants utilisés en tant que soldats sur l’ensemble de la planète.

Voir plus