Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les avocats de Gabriella Engels ne comptent pas lâcher prise malgré l'immunité diplomatique accordée à Grace Mugabe

Les avocats de Gabriella Engels ne comptent pas lâcher prise malgré l'immunité diplomatique accordée à Grace Mugabe

Afrique du Sud

Les avocats de Gabriella Engels ne comptent pas lâcher prise malgré l’immunité diplomatique accordée à Grace Mugabe.

Les avocats de la top model sud-africaine de 20 ans qui a accusé la première dame du Zimbabwe de l’avoir agresser ont déclaré que l’immunité diplomatique de cette dernière n’estompera pas leur lutte pour que justice soit.

Grace Mugabe s’est vu accorder l’immunité diplomatique par l’Afrique du Sud avant de quitter le pays afin d‘échapper à ses déboires judiciaires.

AfriForum, une ONG, de droits de l’Hommes, qui aide la jeune mannequin, à indiqué qu’elle continuera de demander justice pour la jeune fille qui affirme avoir été frappé avec une corde électrique par la sulfureuse première dame dans un luxueux hôtel de Johannesburg.

« Le retour de Mme Mugabe au Zimbabwe et l’octroi de l’immunité diplomatique par le gouvernement sud-africain ne signifie pas la fin de la procédure », a déclaré l’avocat d’AfriForum, Willie Spied, dimanche.

Il a par ailleurs fait savoir qu’il ferait appel de la décision accordant à Grace Mugabe l’immunité diplomatique, et si cela ne réussit pas, il engagerait des poursuites privées.

« La lutte pour la justice pour Mlle Engels va continuer jusqu‘à ce qu’elle soit gagnée », a écrit le quotidien Sunday Times, citant l’avocat.

La mère de la jeune fille a déclaré qu’elle a refusé une compensation financière proposée par des assistants de Grace Mugabe.

Le principal parti d’opposition de l’Afrique du Sud, l’Alliance démocratique, a déclaré qu’il exigerait une enquête parlementaire immédiate sur la décision du gouvernement de permettre à Grace Mugabe de quitter le pays.

Voir plus