Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La dépénalisation du cannabis à l'étude en Afrique du Sud

La dépénalisation du cannabis à l'étude en Afrique du Sud

Afrique du Sud

L’idée d’une dépénalisation du cannabis fait son chemin. Depuis qu’une Cour du Cap Orientale (Sud) a déclaré sa criminalisation inconstitutionnelle, beaucoup de voix s‘élèvent pour demander sa régularisation.

Un médicament pour certains, une drogue aux yeux de la loi, le cannabis est au cœur d’un dilemme en Afrique du Sud. Dans son jardin, Gerd Hermann sait qu’il est dans l’illégalité ce qui ne l’empêche pas pour autant de s’investir dans la production clandestine de l’huile de cannabis. Un produit précieux et convoité mais qui doit faire face à l’obstacle judiciaire. Pas facile donc pour cet homme de 49 ans de mener librement son commerce. « Les gens sont désespérés. Alors ils m’appellent, ils me demandent de l’aide. Je ne peux pas leur dire non. Mais d’un autre côté, ça devient difficile d’aider de plus en plus de gens alors que c’est illégal », explique cet homme de 49 ans.

Aujourd’hui, c’est en cachette que le produit est consommé, même pour la thérapie. Thomas (prénom modifié) est un jeune garçon qui souffre du syndrome de Costello, une maladie rare qui provoque malformations physiques et déficit intellectuel. Pour calmer ses douleurs, sa mère dépose quelques gouttes d’huile de cannabis sur sa brosse à dents. Pour cette mère et son enfant, le miracle se trouve dans cette herbe. « Ça a changé notre vie. Grâce à l’huile de cannabis, j’ai un nouvel enfant, se réjouit la dame. À cause de son syndrome, il est particulièrement prédisposé aux cancers. Quand vous avez un enfant avec de tels problèmes de santé, il faut réagir… Aujourd’hui, je suis prête à prendre le risque, car la vie de mon fils dépend de cette huile ».

C'est inévitable. Il faut qu'il y ait un changement. Car la loi crée aujourd'hui plus de problèmes qu'elle n'en résout. La dépénalisation va de soi, mais la légalisation, c'est une autre affaire à laquelle il faudra réfléchir plus sérieusement encore.

Pour ces gens, comme pour beaucoup d’autres, la consommation du cannabis doit être dépénalisé. Une idée que ne rejettent pas certains experts. « C’est inévitable, pense Shaun Shelly, spécialiste des politiques anti-drogue. Il faut qu’il y ait un changement. Car la loi crée aujourd’hui plus de problèmes qu’elle n’en résout. La dépénalisation va de soi, mais la légalisation, c’est une autre affaire à laquelle il faudra réfléchir plus sérieusement encore. »

La discussion sur la dépénalisation du cannabis en Afrique du Sud a été lancée en mars dernier lorsqu’une cour régionale a jugé sa criminalisation inconstitutionnelle. Le Parlement a deux ans pour prendre une décision. Si le pays légalise la consommation et la commercialisation du cannabis, il serait alors le premier du continent à le faire.

Voir plus