Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Tchad: un chef de parti d'opposition libéré, un militant arrêté

Tchad: un chef de parti d'opposition libéré, un militant arrêté

Tchad

Après 24 heures de détention, l’opposant tchadien Mahamat Adoum a été libéré. Le procureur de Moundou a demandé sa libération, assurant qu’aucune charge n’avait été retenue contre lui.

Le chef du Parti national républicain, arrêté samedi à Moundou au sud du Tchad, suite à une altercation entre la police et une délégation de chefs de parti de l’opposition, venus apporter leur soutien à l’ex candidat à l‘élection présidentielle de 2016 : l’ex-maire de Moundou Médard Laokein.

L’arrestation de Mahamat Adoum a suscité beaucoup de réactions au sein de la population tchadienne.

La police a par ailleurs arrêté lundi à Moundou le militant Bruno Guelkor, qui imprime depuis une semaine des t-shirts “Collectif soutenons Laokein, Libérez-le”, d’après une déclaration de Me Boniface Mouandilmadji, avocat de l’ex-maire.

“Les gens qui portent ces t-shirts sont déshabillés par la police”, selon l’avocat, qui parle de l’affaire Médard comme d’une affaire “politique” visant l’opposition tchadienne.

Arrivé en troisième position à la dernière présidentielle de 2016, Médard Laokein destitué pour “malversations financières”, a été arrêté le 13 juillet, mis en examen le 17 pour “détournement de biens” et “complicité” et est actuellement détenu à la prison de Moundou. Des accusations qu’il dément formellement.

Voir plus