Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Bolt "La Foudre" prêt pour son ultime défi

Bolt "La Foudre" prêt pour son ultime défi

Afrique du Sud

<p><strong>Usain Bolt s’apprête à tirer sa révérence à l’issue des Mondiaux de Londres prévue du 4 au 13 août. Mais, à 30 ans, l’octuple champion olympique ne veut rien céder à ses conséquents.</strong> </p> <p>Plus la date approche, plus la pression monte. Pour l’athlétisme mondial, bien sûr, mais pas pour Usain Bolt. Comme toujours, le sprinter Jamaïcain surfe dans sa sérénité légendaire avant de se lancer dans l’ultime défi de sa carrière : rester Bolt l’imbattable à l’issue des Mondiaux de Londres. Et l’homme le plus rapide du monde se dit plus que jamais confiant de réaliser son rêve comme il l’a toujours fait. « Oui, sans aucun doute. Si je suis ici, c’est que je suis pleinement confiant, à 100 %, et mon coach aussi. Je suis prêt à y aller, j’attends avec impatience ce moment », soutient-il. Et les derniers résultats ne font que renforcer l’athlète dans ses convictions. « Ma dernière course à Monaco (le 21 juillet, ndlr) avec un temps de 9 sec 95 a montré que j‘étais sur la bonne voie. C’est un championnat et une finale, et il faudra voir qui gardera son calme. Cela m’a toujours aidé d’enchaîner deux courses dans une journée. Je suis prêt. J’imagine déjà les unes des journaux : “Usain Bolt a fini invaincu dans une grande compétition, il a été inarrêtable” », se confie-t-il. </p> <p><strong>Un sens du défi intact</strong></p> <p>Et l’idée de marquer les esprits pousse aiguise encore l’appétit de l’athlète. Même à 30 ans, il n’a rien perdu de son sens du défi. À l’heure actuelle, le rendez-vous londonien reste sans nul doute pour le plus important de tous. Et Usain Bolt ne compte reculer devant rien pour assouvir sa rage de vaincre. « Ai-je jamais reculé devant un défi dans ma carrière ? Jamais. Une chose à laquelle je m’efforce, c’est la concurrence. Je vis pour concourir contre le meilleur. C’est ce que je veux, c’est ce qui m’excite. Plus vite vous courez, plus je veux rivaliser avec vous », dit-il. </p> <p>Et Bolt ne donne aucune limite à ses rêves. Malgré son richissime palmarès, aucune médaille n’est de trop et c’est comme ça qu’il a façonné sa vie et sa légende. En vouloir toujours, viser toujours plus haut. « Chaque année, je trouve quelque chose pour me motiver. J’adore la compétition et je veux que les gens courent vite pour me pousser. Je suis à l’aise pour dire que je suis une légende parce que je l’ai prouvé à moi-même. Il n’y a pas de mots pour expliquer ce que j’ai fait durant toutes ces années et je suis vraiment fier de moi » poursuit-il. </p> <p><strong>Le 200 mètres zappé pour la der</strong></p> <p>Avec huit titres de champion olympique, 11 championnats du monde, une Ligue de diamant, il y a bien de quoi être fier. Mais, pour sa dernière compétition, l’octuple champion olympique a décidé de zapper le 200 mètres, une de ses distances fétiches pour se consacrer uniquement au 100 mètres et au 4×100 mètres. Et pour cause… « Le 100 (mètres) est plus facile. Je veux dire que c’est aussi simple que ça. Courir le 200 mètres, c’est beaucoup de travail. Et c’est une bonne chose parce que je pense que si je le faisais alors toute la situation de Germaine va se reproduire. Donc, ce serait plus difficile parce que maintenant… Ce serait vraiment mauvais », pense l’athlète jamaïcain. </p> <p><strong>Sous le charme de Van Niekerk</strong></p> <p>La « Foudre » veut donc éclairer une dernière fois les pistes mondiales pour terminer en beauté et peut-être passer le relais au Sud-africain Van Niekerk qu’il considère déjà comme son probable successeur. « Wayde Van Niekerk fait du bon boulot. Maintenant, il court même le 200 m et moi, ça me passionne. Il sera un très grand athlète », prédit Usain Bolt. Mais attendant, « L‘Éclair » se concentre sur son prochain objectif et prend date. La concurrence est avertie.</p>

Si je suis ici, c'est que je suis pleinement confiant, à 100 %, et mon coach aussi. Je suis prêt à y aller, j'attends avec impatience ce moment... Je suis prêt. J'imagine déjà les unes des journaux : "Usain Bolt a fini invaincu dans une grande compétition, il a été inarrêtable"

Voir plus