Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Bénin : le gaspillage lors de cérémonies dans le viseur d'un projet de loi

Bénin : le gaspillage lors de cérémonies dans le viseur d'un projet de loi

Bénin

<h4>Le député béninois Nazaire Sado est porteur d’un projet de loi qui veut mettre fin à une vielle pratique dans les familles au Bénin. À savoir estomper les dépenses excessives lors des cérémonies festives ou d’affliction.</h4> <p>Pour le parlementaire, il est inacceptable que toutes les dépenses lors d’une cérémonie dépassent la somme de 500. 000 <span class="caps">FCFA</span>.</p> <p>« Les décès et inhumations ne peuvent donner lieu à aucun rassemblement autres que ceux prescrits par les rites ou tendant à manifester l’affliction, causée par la disparition du défunt. La consommation de boissons alcoolisées au cours des rassemblements autorisés ou non autorisés est strictement interdite » indique le projet de loi.</p> <p>Pendant un moment de deuil ‘‘les personnes dont la présence n’est pas indispensable aux proches parents du défunt ne peuvent séjourner plus de vingt-quatre heures consécutives après l’enterrement dans la maison mortuaire ou dans ses dépendances’‘, renchérit le texte.</p> <p>Une autre décision importante, la proposition de loi martèle qu’un cadavre ne doit plus excéder 5 jours à la morgue.</p> <p>Les contrevenants à cette loi s’exposeraient à des amendes allant de 100.000 F <span class="caps">CFA</span> à 1 million de F CFA et de 01 à 06 mois de prison, selon l’honorable Nazaire Sado.</p> <p>Dans plusieurs cultures africaines, les cérémonies sont organisées avec beaucoup de ressources financières. Cette tendance est à l’origine de grandes dettes contractées par certaines familles afin de maintenir leur ‘’ dignité’‘ dans la communauté.</p>
Voir plus