Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

Nigeria : 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

Nigéria

Environ 500 jeunes Nigérians ont défilé mardi en direction de l’Assemblée nationale dans la capitale Abuja pour appeler les parlementaires à abaisser l‘âge minimum pour exercer des fonctions politiques en marge d’un débat à ce sujet au Parlement.

Ces manifestants, portant des T-shirts blancs et brandissant des pancartes “#PasTropJeunePourGouverner”, ont défilé sur deux kilomètres en direction de l’Assemblée, où des propositions d’abaissement de ces limites d‘âge étaient débattues mardi.

Selon la Constitution nigériane datant de 1999, le président doit être âgé au minimum de 40 ans, alors que les sénateurs et les gouverneurs d’Etat doivent avoir au minimum 35 ans. Mais ces limitations sont jugées injustes dans ce pays le plus peuplé d’Afrique, où la majorité des votants (55,4%) est âgée de 18 à 35 ans.

Le sénateur Dino Melaye, représentant des membres du Parlement, a promis aux manifestants d’examiner avec attention leur revendication. “Il y a déjà une proposition qui sera débattue entre aujourd’hui (mardi) et demain (mercredi) par l’Assemblée nationale dans le cadre d’une procédure d’amendement de la Constitution”, a-t-il dit.

Si ils ne votent pas aujourd'hui, alors on va dormir devant l'Assemblée nationale pour qu'ils comprennent qu'il faut nous prendre au sérieux.

Selon ce sénateur, les parlementaires vont débattre de l’abaissement de l‘âge minimum de 40 à 35 ans pour la fonction de chef de l’Etat, de 35 à 30 ans pour les gouverneurs d’Etat et de 30 à 25 ans pour les députés et sénateurs.

Les manifestants ont annoncé avoir prévu de faire un sit-in à l’extérieur de l’Assemblée jusqu‘à ce que les parlementaires votent des amendements en ce sens.

“Si ils ne votent pas aujourd’hui, alors on va dormir devant l’Assemblée nationale pour qu’ils comprennent qu’il faut nous prendre au sérieux”, a lancé l’un des manifestants, Hamzat Lawal.

“Ce que nous réclamons, c’est la levée de toute restriction d‘âge minimum. Si vous êtes apte à voter, alors vous devriez pouvoir être candidat à une élection”, a estimé auprès de l’AFP le leader de la manifestation, Samson Itodo, soulignant qu’il était crucial que la population jeune du géant ouest-africain soit plus impliquée dans la vie politique.

Le Nigeria est actuellement dirigé par Muhammadu Buhari, 74 ans, qui est depuis le 7 mai en congé maladie à durée indéterminée à Londres. Son âge ne fait pas exception en Afrique, où de nombreux présidents vieillissants sont encore en fonction, notamment le président zimbabwéen Robert Mugabe, 93 ans, qui règne sans partage sur son pays depuis 1980.

AFP
Voir plus