Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le Botswana confirme une visite "privée" du dalaï lama en août

Le Botswana confirme une visite "privée" du dalaï lama en août

Botswana

La ministre des Affaires étrangères du Botswana, Pelonomi Venson-Moitoi, a confirmé mardi devant le Parlement que le dalaï lama se rendrait bien dans le pays en août pour une visite “privée”, malgré des pressions de la Chine plus tôt ce mois-ci.

“La visite à venir du dalaï lama est purement privée. Le gouvernement botswanais (…) est chargé de faciliter le séjour des dignitaires étrangers et cela inclut le dalaï lama”, a déclaré Mme Venson-Moitoi, répondant à une question des députés.

Le gouvernement avait affirmé début juillet que le président Ian Khama rencontrerait le dalaï lama lorsqu’il se rendrait dans le pays.

Quelques jours plus tard, la Chine avait rappelé sa position “claire” s’opposant à toute visite du dalaï lama dans un pays étranger et à toute rencontre avec un responsable officiel.

Nous attendons que la Chine respecte notre décision souveraine dans cette affaire, étant donné que nous ne disons jamais aux autres pays qui ils doivent accueillir ou non.

“Nous attendons que la Chine respecte notre décision souveraine dans cette affaire, étant donné que nous ne disons jamais aux autres pays qui ils doivent accueillir ou non”, a précisé la ministre.

“Les relations entre le Botswana et la Chine sont excellentes. Bien que le Botswana considère Taïwan et le Tibet comme partie intégrante de la Chine, leurs ressortissants sont libres de venir visiter le pays de manière privée”, a-t-elle ajouté.

Le dalaï lama, qui vit en exil en Inde, doit s’exprimer à Gaborone lors d’une conférence spirituelle prévue du 17 au 19 août.

Le prix Nobel de la paix est considéré par Pékin comme un séparatiste voulant arracher le Tibet à la Chine, et ses contacts avec des responsables étrangers suscitent les protestations des autorités chinoises.

La Chine est un important partenaire du Botswana, où elle a financé la construction de centrales électriques à charbon, de routes, d‘écoles et de ponts.

AFP
Voir plus