Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Des centaines de corps de combattants de L'EI dans l'attente d'un rapatriement à Syrte

Des centaines de corps de combattants de L'EI dans l'attente d'un rapatriement à Syrte

Libye

En Libye, sept mois après la fin de la bataille de Syrte, des centaines de corps de djihadistes attendent d‘être rapatriés dans leurs pays d’origine.

Sept mois après leur victoire sur les islamistes de l’Etat Islamique à Syrte, les autorités de Misrata, en Libye font face à un gros problème : le rapatriement des dépouilles des combattants djihadistes étrangers tués. Des centaines de corps attendent toujours, dans des containers, d‘être renvoyés dans les pays d’origine de ces militants.

Il s’agit pour l’essentiel de combattants venus de la Tunisie, du Soudan et de l’Egypte. Une opération compliquée même si la plupart des corps sont fichés par les autorités. « L‘équipe a extrait des centaines de corps au cours de l’opération” Bonyan al-Marsoos “. C’est l’opération principale qui nous permet de conserver ces corps, de les documenter, de les photographier et de collecter des échantillons d’ADN, explique, sous le couvert de l’anonymat, un membre de l’unité contre le crime organisé.

Après plus de six mois de siège, la ville de Syrte a été reprise en décembre 2016 par les forces armées soutenues par la communauté internationale. Selon des sources sécuritaires, pas moins de 2500 combattants djihadistes ont été tués durant cette longue bataille. Les pertes loyalistes, elles, s‘élèvent à plus de 700, essentiellement causées par des engins explosifs et des snipers.

Voir plus