Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La campagne est ouverte au Sénégal, 47 listes à la conquête des 165 sièges de l'Assemblée

La campagne est ouverte au Sénégal, 47 listes à la conquête des 165 sièges de l'Assemblée

Sénégal

Ouverte dimanche, la campagne électorale pour les législatives sénégalaises va durer trois semaines.

Ce scrutin est marqué par un nombre record de listes, 47 au total contre 24 en 2012. Autre fait majeur, l’ancien président Abdoulaye Wade, 91 ans, est à la tête d’une liste de l’opposition, le Parti démocratique sénégalais. Pour ses partisans, ce retour à la politique envoie un message aux plus jeunes.

“Il fera la campagne selon ses moyens physiques. Et le plus important, c’est la dimension symbolique : avoir accepté d’occuper la posture de président et revenir être simple candidat, c’est une grande leçon à la jeunesse africaine et sénégalaise de surcroît. Donc rien que sa présence nous satisfait déjà. Le reste sera fait par vaillante jeunesse de la coalition pour des victoires futures” a déclaré Moussa Diakhaté , le chargé de communication de la coalition Wattu Sénégal

Une autre liste de l’opposition sera menée cette fois par le maire de Dakar, Khalifa Sall. Ce dernier est emprisonné depuis mars pour détournement présumé de fonds publics et la justice n’a pas accédée aux demandes de liberté provisoire déposées par ses avocats . Qu’importe, ses partisans eux croient en leur héros et dénoncent une tentative pour éliminer un adversaire politique qui battra donc campagne à partir de sa cellule.

“Khalifa Sall est un leader très courageux. Il est courageux, il faut beaucoup sur le cas social. Khalifa Sall, toute la Médina, tout Dakar sont derrière lui” Rama Diop, soutient de Khalifa Sall.

L’opposition qui va en rang dispersé veut tout de même gagner ces législatives du 30 jullet afin d’imposer au président Macky Sall une cohabitation. Quant au parti au pouvoir, cette élection aura valeur de test de popularité à deux ans de la présidentielle.

AFP

Voir plus