Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : le procureur général retire l'autorisation à Moïse Katumbi de séjourner à l'étranger

RDC : le procureur général retire l'autorisation à Moïse Katumbi de séjourner à l'étranger

République démocratique du Congo

Le procureur général de la République démocratique du Congo a adressé une correspondance à l’avocat de Moïse Katumbi, lui signifiant que son client ‘‘est tenu dès réception de la présente [courrier] à se présenter devant le magistrat instructeur’‘.

Pour cause, l’opposant congolais n’a pas ‘‘observé le devoir de réserve qui lui était imposé’‘ dans le cadre de l’autorisation du 20 mai lui accordant le séjour à l‘étranger pour des raisons médicales. Alors, « je retire à votre client ladite autorisation. », souligne le procureur générale à Monsieur Mukendi Wa Mulumba Jean Joseph, avocat à la Cour Suprême de Justice.

La décision du Parquet congolais survient alors que le Haut-commissariat aux droits de l’homme des Nations unies a récemment demandé aux autorités du pays de prendre les « mesures nécessaires » pour le retour de l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga.

>>> LIRE AUSSI : Moïse Katumbi porte plainte contre la RD Congo devant l’ONU

Du côté des partisans de Moïse Katumbi, on dénonce un acharnement vis-à-vis de celui qui annoncé sa candidature pour les prochaines échéances électorales en RDC. « Dans son champ régalien de protéger les Congolais, l‘État est absent. Nous avons l’impression qu’il ne s’occupe que de Moïse Katumbi. Y aura-t-il bientôt un ministre chargé de Moïse ? » a déclaré Olivier Kamitatu, porte-parole de Moïse Katumbi au magazine Jeune Afrique.

Ayant été reconnu coupable, Moïse Katumbi a été condamné à trois ans de prison ferme dans une affaire de spoliation d’immeuble l’opposant à un citoyen.

Voir plus