Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La police a retenu brièvement l'ex-Premier tanzanien Edward Lowassa pour un discours « séditieux » face aux musulmans

La police a retenu brièvement l'ex-Premier tanzanien Edward Lowassa pour un discours « séditieux » face aux musulmans

Tanzanie

L’ancien Premier ministre tanzanien et figure emblématique de l’opposition, Edward Lowassa, a été arrêté et interrogé mardi par la police à cause d’un discours qu’il a prononcé à l’endroit des dignitaires musulmans la semaine dernière.

M. Lowassa a été convoqué lundi à la direction générale de la police. Il a subi quatre heures d’interrogatoire avant sa mise en liberté sous caution.

Son avocat, Peter Kibatala, a déclaré qu’il a été interrogé sur le discours jugé inflammatoire par la police.

« M. Lowassa a été interrogé sur ce que la police qualifie de déclaration incendiaire. Il a reçu une mise en garde et devra se rendre à la direction générale de la police jeudi prochain », a déclaré Kibatala, selon le média local The Citizen.

Edward Lowassa s’est adressé aux médias après sa libération : ‘‘la police a le droit d‘établir la vérité sur tout ce qu’ils soupçonnent. J’ai utilisé la plate-forme pour donner mon point de vue et les médias évaluent ce que j’ai dit et jugent si les remarques séditieuses’‘.

Le secrétaire général du parti de M. Lowassa, Vincent Mashinji a déclaré : ‘‘il parlait de la bonne gouvernance et des droits de l’homme. Dire qu’il y a des personnes qui ont été détenues pendant quatre ans sans procès n’est une sédition, c’est un fait’‘.

Voir plus