Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Afrique du Sud : discussions tendues sur le nouveau code minier

Afrique du Sud : discussions tendues sur le nouveau code minier

Afrique du Sud

C’est un incident qui ne devrait pas détendre l’atmosphère entre le gouvernement et les acteurs du secteur minier en Afrique du Sud.

Le ministre des Mines Mosebenzi Zwane a bruyamment été pris à partie par des manifestants lors d’une réunion publique dans la ville de Middleburg.

Il s’exprimait sur le nouveau code minier qui prévoit notamment d’augmenter le pourcentage de Noirs, propriétaires de mines en Afrique du Sud.

Malgré la cohue, le ministre Zwane a tenu à indiqué que le gouvernement sud-africain reste ouvert à la négociation avec tous les acteurs.

Il a subséquemment regretté la décision de la chambre des Mines d’attaquer la nouvelle charte devant les tribunaux.

« Nous ne voulons pas aller devant les tribunaux, a-t-il clamé. Nous sommes aimons la paix, mais aussi nous montrons la ligne à ne pas dépasser. Parce que d’autres parties prenantes utilisent les tribunaux comme une arme de négociation. Cela revient à négocier avec de la mauvaise foi ».

Le nouveau code minier prévoit que les permis d’exploration soient désormais délivrés à hauteur de 50 % aux Noirs. Et les entreprises minières existantes, qui ont cristallisé des critiques ces dernières années, sont contraintes de mettre la main à la pâte pour l’encadrement la jeunesse. Le code minier les oblige dorénavant à verser 1 % de leur bénéfice à un organisme dont la principale mission est de venir en aide aux couches les plus défavorisées de la population sud-africaine.

Voir plus