Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afrique du Sud : danse érotique dans une prison, des sanctions annoncées pour 13 gardiens

Afrique du Sud : danse érotique dans une prison, des sanctions annoncées pour 13 gardiens

Afrique du Sud

Le patron des prisons de l’Afrique du Sud a présenté ses excuses aux Sud-Africains après que plusieurs photos aient circulées sur les réseaux montrant des femmes légèrement habillées faisant des danses érotiques dans un établissement correctionnel de Johannesburg.

Le Département des services correctionnels (DCS) a également déclaré lundi que 13 gardes pénitentiaires devraient recevoir des courriers quant à leur suspension après ce qu’il a qualifié de « divertissement explicite » dans la plus grande prison de Johannesburg.

« Au nom du DCS, nous voulons nous excuser auprès des citoyens de l’Afrique du Sud pour cet incident qui, en effet, est très inquiétant », a déclaré James Smalberger, commissaire national intérimaire. « Nous veillerons à ce que les personnes reconnues coupables répondent de leur action, et aussi que des mesures suffisantes soient prises pour s’assurer que de tels incidents ne se répètent pas », a-t-il ajouté.

Le DCS a confirmé l’information selon laquelle l’incident s’est produit au centre correctionnel Medium B de Johannesburg. Les médias ont fait savoir que la séance de divertissement érotique qui a vu des femmes habillées en sous-vêtements interagir avec des détenus avait été organisée au centre pénitentiaire pendant les commémorations du mois de la jeunesse, le 21 juin.

Dénommé, « Sun City », le centre pénitentiaire de Johannesburg abrite des criminels parmi les plus dangereux du pays, entre autres, condamnés pour meurtres, cambriolages ou viol.

Plusieurs Sud-Africains se sont moqués des autorités pour avoir permis qu’un tel incident se produise. D’autres s’inquiètent du fait que les images ont réussi à sortir malgré que cela se soit passé dans une prison de haute sécurité.

Voir plus