Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Inde : Modi à Washington pour une première rencontre avec Trump

Inde : Modi à Washington pour une première rencontre avec Trump

Etats-Unis

Le Premier ministre indien Narendra Modi est arrivé aux Etats-Unis pour sa première rencontre, prévue lundi, avec le président américain Donald Trump.


M. Modi, qui devait rencontrer dimanche des patrons américains dont ceux d’Apple, Microsoft et Google, va s’efforcer durant cette visite de deux jours de conforter les liens entre son pays et les Etats-Unis et dépasser le désaccord avec M. Trump sur le changement climatique.

Les relations entre l’Inde et les Etats-Unis s‘étaient réchauffées sous la présidence du prédécesseur de M. Trump, Barack Obama, alors que New Delhi était en quête d’investissements étrangers et de liens commerciaux renforcés avec les pays occidentaux.

Depuis la prise de fonction de M. Trump en janvier, des obstacles ont surgi, à propos des échanges commerciaux ou des visas pour les Indiens souhaitant travailler aux Etats-Unis. En annonçant le retrait américain de l’accord de Paris sur le climat en juin, M. Trump a en outre accusé l’Inde d’avoir obtenu un avantage sur les Etats-Unis en vertu de cet accord, accusation rejetée par l’Inde.

Les responsables indiens se sont attachés à minimiser les attentes à propos de la visite de M. Modi, décrite comme “sans fioritures” par contraste avec sa première visite aux Etats-Unis en 2014.

Un haut responsable indien a expliqué que les espoirs visaient surtout une bonne “alchimie” entre les deux dirigeants. Certains commentateurs tablent sur une affinité naturelle au regard de leur histoire d’outsiders parvenus au pouvoir en défiant l‘élite traditionnelle sur des thèmes nationalistes.

Un responsable américain a assuré que les deux dirigeants ont “beaucoup en commun” et souligné que M. Modi sera le premier dirigeant étranger à prendre part à un dîner de travail à la Maison Blanche sous la nouvelle administration.

D’ores et déjà, les deux hommes se sont congratulés sur Twitter. M. Trump a évoqué samedi soir d’“importantes questions stratégiques à discuter avec un véritable ami!”, M. Modi l’a remercié “pour le chaleureux accueil personnel” et assuré attendre leur entretien “avec impatience”.

La rencontre de lundi offrira à M. Modi l’occasion de sonder un président américain jusqu’ici davantage préoccupé par la Chine, rival régional de l’Inde.

Les questions de sécurité régionale figureront en bonne place dans les entretiens, alors que Washington envisage de déployer 5.000 soldats supplémentaires en Afghanistan et laisse entrevoir une attitude plus dure envers le Pakistan.

M. Modi, nationaliste hindou, s‘était vu refuser en 2005 l’entrée aux Etats-Unis à la suite d‘émeutes anti-musulmanes ayant ensanglanté l’Etat du Gujarat qu’il dirigeait en 2002. Mais après sa victoire électorale en 2014, il avait bâti une relation forte avec M. Obama.

AFP

Voir plus