Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Lesotho : inauguration ce vendredi du nouveau Premier ministre malgré l'assassinat de son ex-épouse

Lesotho : inauguration ce vendredi du nouveau Premier ministre malgré l'assassinat de son ex-épouse

Lesotho

L’investiture du nouveau Premier ministre Thomas Thabane aura bel et bien lieu ce vendredi en dépit de l’assassinat de son ex-épouse ce jeudi par un homme armé non identifié.

Thomas Thabane, le nouveau Premier ministre du Lesotho prendra officiellement ses fonctions ce vendredi lors d’une cérémonie d’investiture organisée dans l’enceinte du stade national de Maseru, la capitale du Lesotho.

Plusieurs personnalités dont le président zambien Edgar Lungu, le vice-président sud-africain Cyril Ramaphosa, ou encore le Premier ministre du Swaziland Barnabas Sibusiso Dlamini ont déjà gagné la capitale pour prendre part à la cérémonie.

Cette cérémonie d’investiture qui entérine le retour dans l’arène politique de Thomas Thabane a été précédée par l’assassinat de son ex-épouse, âgée de 58 ans, ce jeudi. Les motivations de l’auteur du meurtre, encore moins son identité n’ont pas été communiquées. M. Thabane vivait séparé de son épouse depuis plusieurs années, en raison d’une procédure de divorce compliquée. Il est par ailleurs marié avec une autre femme, plus jeune.

À l’annonce de la nouvelle, le secrétaire général de la Convention des basothos (ABC), le parti du nouveau Premier ministre, a indiqué que M. Thabane était très choqué par la mort de son épouse, mais “reste fort malgré l’abattement”.

Le parti s‘était toutefois refusé à toute spéculation sur le report de l’investiture. Âgé de 77 ans, M. Thabane doit retrouver la tête du gouvernement trois ans après en avoir été chassé par un coup d’État manqué de l’armée, très influente dans le pays.

En exil en Afrique du Sud, il était brièvement revenu dans son pays en 2015 pour des législatives où il avait été battu par M. Mosisili. Ce n’est qu’en février dernier qu’il s’y est réinstallé. Son parti a alors gagné les législatives, remportant 48 sièges sur 120, devant le Premier ministre Pakalitha Mosisili, qui n’a remporté que 30 sièges.

Voir plus