Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Début du retrait des forces de la Cédéao en Guinée-Bissau

Début du retrait des forces de la Cédéao en Guinée-Bissau

Guinée-Bissau

Le retrait des forces de maintien de la paix de la CEDEAO en Guinée-Bissau a débuté ce week-end.

Un premier groupe de 65 hommes du 5e Contingent Nigérian de l’ECOMIB a quitté la Guinée-Bissau dimanche avec le sentiment du devoir accompli.

“Le contingent nigérian a été une composante essentielle de tous les succès que l’ECOMIB et la Cédéao ont enregistré en Guinée-Bissau”, a dit le colonel Tay Ahmed Commandant des Forces du Contingent Nigérian.

Un départ également salué par la présidence de la Commission de la Cédéao par la voix d’Emmanuel Ohin, son ambassadeur et Conseiller Politique.

“Je voudrais exprimer à ces 65 officiers, ces 65 éléments de la troupe qui s’apprêtent à rejoindre leur pays, toute la satisfaction de la Cédéao. Et leur dire qu’ils peuvent avoir un sentiment de fierté pour avoir contribué à écrire l’histoire de ce pays en participant au maintien de la paix.”,a-t-ildéclaré.

Sept cent hommes composaient le contingent nigérian qui opère en Guinée-Bissau depuis 2012. Le retrait de la totalité des hommes se fera progressivement, les chefs d‘États de la région s‘étant engagés à prolonger leur mission de quelques mois supplémentaires au dernier sommet de l’organisation régionale au Liberia.

Sommet au cours duquel la Cédéao a aussi décidé de prolonger d’un an le mandat de sa mission en Gambie, tout en saluant “le rôle crucial” joué par la Micega “dans la stabilisation et la sécurisation de ce pays depuis le départ en exil de son ancien homme fort Yahya Jammeh.

Voir plus