Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Egypte : l'ONU demande le retrait de la loi sur les ONG

Egypte : l'ONU demande le retrait de la loi sur les ONG

Etats-Unis

Le chef des droits de l’homme des Nations unies demande l’abrogation de ce qu’il a qualifié de ‘‘loi répressive des ONG’‘ en Egypte, dans un communiqué.

« La fonction cruciale de ces ONG – pour rendre l‘État responsable de ses obligations en matière de droits de l’homme – a été gravement entravée par le gel des avoirs, les interdictions de voyage, les campagnes de dénigrement et les poursuites judiciaires », a déclaré le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein.

Pour le diplomate onusien, cette loi constitue le nœud gordien de l’expression des droits de l’homme dans ce pays d’Afrique du Nord.

En effet, la promulgation de cette loi le 24 mai s’est faite dans une discrétion absolue. La presse a été tenue informée bien après.

Elle impose aux Organisations non-gouvernementales de travailler avec l‘État égyptien. Autrement dit, aucune étude ou sondage mené par les ONG ne peut se faire sans une autorisation de publication délivrée par l‘État  égyptien.

En outre, les organisations de la société civile sont dans l’obligation de communiquer l’origine de leur financement, leurs activités et programmes aux autorités. Et devront aussi obtenir la permission avant de conduire tout sondage ou une activité quelconque.

Le bureau du Haut Commissariat aux droits de l’homme a recensé à ce jour plus de 37 dirigeants d’ONG égyptiennes qui ont été accusés de ‘‘travailler sans permission légale’‘.

« La société civile et la surveillance du gouvernement par les médias sont des éléments essentiels d’une société forte et stable, où les griefs peuvent être diffusés sans contrainte. Empêcher la divergence des points de vue ne peut conduire à une instabilité supplémentaire », conclut le communiqué.

Voir plus