Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sci tech

sci-tech

Sénégal: des bancs à partir des déchets

Sénégal: des bancs à partir des déchets

Sénégal

Dans une école de Keur Moussa, à 40 kilomètres de Dakar, la capitale du Sénégal. Des élèves travaillent ardemment sur un projet de recyclage: obtenir des bancs à partir de vieux pneus et d’ ordures.

Les élèves remplissent d’abord les pneus de déchets non biodégradables et des ordures pour former une base solide .

“Au début, il n’y avait pas de poubelles dans l‘école, mais depuis que nous avons commencé à fabriquer ces bancs recyclés, l‘école a commencé à apporter des poubelles. (…) Ce que nous jetons est plus précieux, alors je peux dire que maintenant ils (les élèves, ndlr) comprennent “ se satisfait Ousmane Sow de l’association 3000 Ecomen qui porte ce projet.

Ce que nous jetons est plus précieux, alors je peux dire que maintenant ils (les élèves, ndlr) comprennent.

Les autorités ont lancé plusieurs initiatives pour lutter contre la pollution, y compris une interdiction des sacs en plastique. Mais celles-ci n’ont pas été couronnées de succès.

Le Sénégal produit environ 2 millions de tonnes de déchets par an. L’initiative vise à enseigner aux étudiants la gestion des déchets et le recyclage.

Les élèves adhérent visiblement au projet.
“Oui, il est important que l‘école soit propre parce que les gens viennent ici et voient une école propre, et c’est bon. se rejouit Anis Seck une élève de Keur Moussa. Avoir une école propre est bon parce que n’importe qui peut venir ici pour visiter, regarder et donc l‘école devrait être propre”.

L’association 3000 Ecomen a réalisé plus de 50 projets, fabriquant des bancs dans les cours d‘école et d’autres zones communes. Plus de 16 000 pneus et 17 000 tonnes de déchets ont été recyclés et transformés par les projets de l’organisation au Sénégal.

Voir plus