Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : ville morte dans le sud-est pour commémorer le Biafra

Nigeria : ville morte dans le sud-est pour commémorer le Biafra

Nigéria

Pour le cinquantenaire de la déclaration de la sécession du Biafra qui a provoqué trois ans d’une terrible guerre civile, magasins, écoles et bureaux sont restés fermés ce mardi dans le sud-est.

« Nous ne travaillerons pas aujourd’hui, raconte Ichukwu Eli, 47 ans, l’un des rares passants dans les rues d’Onitsha, où les forces de sécurité ont été déployées. « Nous sommes Biafrais, nous ne sommes pas Nigérians ».

Il y a une semaine la police a demandé aux habitants du sud-est du Nigeria de ne pas suivre cet appel de ‘‘ville morte’‘ et de ne pas fermer les marchés. Les forces de sécurité ont également menacé ‘‘d’agir en conséquence’‘ s’il y avait la moindre manifestation dans les rues.

Les appels à faire sécession du Nigeria se sont amplifiés ces dernières années, notamment après l’arrestation du chef de file du mouvement indépendantiste pour les peuples indigènes du Biafra (Ipob), Nnamdi Kanu, fin 2015.

Ce dernier a été finalement libéré sous caution fin avril, mais cette détention de 18 mois a attisé les colères et le sentiment d’exclusion des Biafrais.

Voir plus