Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Plus de 58.000 Haïtiens voient leurs visas prorogé de six mois

Plus de 58.000 Haïtiens voient leurs visas prorogé de six mois

Haïti

Près de 58.000 Haïtiens ont obtenu une prorogation de leur visa de résidence aux Etats-Unis pour une période de six mois supplémentaires.

Ces Haïtiens ont bénéficié d’un permis de résidence spécial suite au tremblement de terre de 2010. Deux mois avant l’expiration de ce VISA, ils faisaient l’objet d’une injonction de rapatriement. Cette extension du statut de protection temporaire accordé par le département de la sécurité intérieure a surpris la communauté haïtienne vivant aux Etats-Unis.

“C‘était presque une situation de panique, dans toutes les familles haitiennes, c‘était le sujet le plus débattu, c’est incroyable. Nous n’aurons jamais cru qu’ils reviendraient sur ce point. Le statut de protection temporaire a été prolongé trois fois et nous nous n’attendions pas à ce qui est arrivé” Radio soleil station manager, Ricot Dupuy

Pour les organismes de défense des droits de l’homme, c’est une petite victoire. Ils espèrent le maintien de statut de protection temporaire.

“En tant qu’haïtien, je suis optimiste, et j’espère que le président Trump va réinstaurer le statut de protection temporaire. Sinon; cela va créer de nombreux problèmes, au plan humanitaire, ce sera une catastrophe, si ses Haïtiens retournent dans ce pays où il n’y a pas de politique de logements, de nourriture”
Human Rights Watch Representative, Anthonal Mortime.

De l’autre côté en Haïti, les populations continuent de vivre dans des situations d’extrême pauvreté. Entre troubles sociaux et crise électorale, le pays doit faire face aux ouragans et épidémies. Près de Piéton-ville, dans la capitale Port au Prince Clementha explique son quotidien.

“L‘État haïtien ne fait rien pour nous. Chaque jour, les officiels viennent ici, ils nous regardent, nous les voyons. Parfois, les enfants sont nus dans les rues, ou souvent dans des vêtements très sales, ils regardent ces enfants, les prennent en photo, mais ils ne disent plus rien” déclare Clementha.

Pour ses Haïtiens bénéficiant du statut de protection temporaire aucune décision n’a encore été prise sur ce qui se passera à la fin de cette extension de six mois. Cependant, les responsables du DHS leur demande d’obtenir de nouveaux documents de voyage.

REUTERS

Voir plus