Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Nigeria : le gouvernement prévoit une réduction prochaine de ses importations de pétrole à 60 %

Nigeria : le gouvernement prévoit une réduction prochaine de ses importations de pétrole à 60 %

Nigéria

Le Nigeria veut réduire ses importations de pétrole à 60 % d’ici l’année 2020. Un projet qui ne pourra être effectif selon le Dr Ibe Kachikwu, ministre d‘État pour les Ressources pétrolières que grâce à la mise en fonction de plusieurs raffineries.

Le projet n’est encore qu’en études, mais il est déjà approuvé par le ministre d‘État pour les Ressources pétrolières du Nigeria et la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC).

Un projet qui vise la réduction des importations des produits pétroliers qui se chiffre actuellement à 95 % pour les ramener à 60 % d’ici 2020.

“Actuellement, la NNPC importe plus de 95 % des produits pétroliers en raison des difficultés rencontrées par les spécialistes du marketing dans l’accès aux changes”, a expliqué le ministre.

Le Dr Ibe Kachikwu s’appuie notamment sur les constructions futures de raffineries modulaires dans le delta du Niger et plus d’investissements dans le secteur pétrolier. Selon lui, le pays commencera à exporter des produits raffinés avec la mise en fonction de la raffinerie Dangote en 2019.

Le ministre des hydrocarbures s’appuie sur la capacité actuelle de raffinage du pays qui a atteint un sommet de 10 millions de barils de pétrole au premier trimestre de cette année, contre respectivement 8 et 24 millions de barils en 2015 et 2016.

Reste cependant la mise en application d’une réglementation totale du secteur ; un grand défi pour le développement de l’industrie du pétrole au Nigeria.

Voir plus