Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Côte d'Ivoire - Mutineries : ce que le Nigeria voulait faire pour Ouattara

Côte d'Ivoire - Mutineries : ce que le Nigeria voulait faire pour Ouattara

Nigéria

Si le calme est revenu en Côte d’Ivoire après cinq jours de mutineries, il semble que ses pays voisins s‘étaient préparés au pire. Le Nigeria par exemple avait déjà alerté la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

Un communiqué dévoilé ce mercredi par le bureau de la présidence nigériane indique les actions qu’avait entamées le Nigeria pour la stabilisation de la sécurité en Côte d’Ivoire.

Avant tout, le président par intérim du Nigeria, le vice-président Yemi Osinbanjo, a condamné en des termes forts la révolte des soldats et les a invités à regagner leurs casernes. Puis de manifester son soutien “inébranlable” au gouvernement ivoirien et de solliciter également tout le soutien des Ivoiriens dans la recherche de solutions pour mettre fin à ces mutineries.

De son côté, cependant, le Nigeria s‘était engagé à trouver des solutions. Le président par intérim avait dores et déjà contacté lundi 15 mai par téléphone la président libérienne Ellen Johnson Sirleaf, par ailleurs présidente en exercice de la Cédéao. Avec le chef de l‘état ivoirien Alassane Ouattara, ils avaient commencé à tabler sur d‘éventuelles solutions pacifiques en cas de persistance des mouvements.

Le Nigeria avait également envisagé de collaborer avec les dirigeants ouest-africains pour trouver une solution rapide au problème.

Mais le Nigeria n’a pas eu besoin de débourser davantage d’efforts car depuis ce mardi, les mutins ont regagné leurs casernes après avoir accepté l’accord du gouvernement sur le paiement de leurs primes.

Autre communauté à avoir manifesté son soutien au gouvernement, l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). À Abidjan ce mercredi 17 mai, une délégation de l’union a salué la forte mobilisation du gouvernement ivoirien pour mettre un terme à la mutinerie.

Les récentes mutineries en Côte d’Ivoire ont fait quatre morts et 9 blessés selon le dernier bilan du gouvernement.

Voir plus