Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afrique du Sud : grève de la faim du vice-président pour la Palestine

Afrique du Sud : grève de la faim du vice-président pour la Palestine

Afrique du Sud

<h3>En Afrique du Sud, des membres de l’exécutif ont eu à l’idée d’apporter leur soutien au peuple palestinien en entamant une grève de la faim.</h3> <p>Dimanche 14 mai, au menu du vice-président sud-africain Cyril Ramaphosa, c‘était exclusivement de l’eau salée. Le suppléant du chef de l‘État sud-africain qui faisait une grève de la faim voulait ainsi soutenir la cause des quelque 1 600 Palestiniens détenus dans 200 prisons israéliennes depuis presque un mois déjà et qui font également une grève de la faim. </p> <p>Les ministres de la Communication Ayanda Dlodlo et celui de la Santé Aaron Motsoaledi, eux-aussi sensibles à la cause palestinienne ont suivi les pas du vice-président. </p> <p>Le Congrès national africain (<span class="caps">ANC</span>, parti au pouvoir) dont est issu Cyril Ramaphosa n’a jamais caché sa désapprobation face à la politique d’arrestations et de détention sans procès de Palestiniens menée par Israël. Pour l’<span class="caps">ANC</span>, ce modèle “porte les caractéristiques de l’apartheid en Afrique du Sud”.</p> <p>En 2013, des propos de Maite Nkoana-Mashabane, alors ministre sud-africaine des Affaires étrangères, avait failli créer un incident diplomatique entre l’Afrique du Sud et Israël. “La lutte des Palestiniens est notre lutte”, avait-elle déclaré, créant une onde de choc. </p> <p>Si les relations semblent s‘être aujourd’hui normalisées, la campagne “DignityStrikeSA” menée par les pro-palestiniens sud-africains est là pour rappeler le choix d’une certaine opinion en Afrique du Sud.</p>
Voir plus