Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

A la rencontre de Doreen Mashika, la première styliste de Zanzibar

A la rencontre de Doreen Mashika, la première styliste de Zanzibar

Tanzanie

Doreen Mashika a fait de la mode son essence. Une passion qu’elle entretient depuis une dizaine d’années et qu’elle a mise au service de son pays, la Tanzanie.

La mode, Doreen Mashika la côtoie depuis la fin de ses études classiques. Ses premières marques, elle les prend au sein d’une grande société de finance spécialisée dans les produits de luxe et basée en Suisse, pays où elle a fait une partie de ses études.

Après des voyages à Milan où elle a pu se faire une idée précise de la mode, la styliste en devenir décide de retourner dans son pays, la Tanzanie, après la naissance de sa fille Nia, en 2006. Sur la route de son retour, Doreen Mashika sait pertinemment ce qu’elle compte apporter à son pays, tiraillé par une crise socio-économique.

Elle y arrive avec dans ses bagages une société de mode éponyme, qu’elle décide d’installer sur l‘île semi-autonome de Zanzibar, précisément à Stonetown. Débute alors une merveilleuse aventure où se mêlent luxe, reconnaissance internationale, et valorisation du potentiel artisanal de l‘île et de la Tanzanie.

Pour ses réalisations – sandales en perles, sacs en tissus africains, vêtements -, la styliste sait qu’elle peut puiser dans le riche portfolio de la culture zanzibarite et tanzanienne. Le khanga, célèbre tissu en Afrique de l’Est, la shuka, ou encore le tissu massaï, qu’elle revisite tout en élégance y trouvent largement leur place. A cela, s’ajoute une pointe de modernité qui a su exporter la marque à l’international.

Admirée par Michelle Obama

Depuis, Doreen Mashika écume les plus célèbres podiums de mode et collectionne les lauréats. En 2011, elle se voyait honorée du prix du « magasin préféré de Zanzibar » par le célèbre magazine Vogue. L’année suivante, c’est en Afrique du Sud qu’elle recevait l’Accessory Designer de la Mercedes Benz Fashion Week. La vague du succès se prolonge en 2014 où elle est désignée lauréate de l’African Designer For Tomorrow ; et en 2015 où elle a été invitée à participer au Salon Vogue lors de la Berlin FashionWeek.

Son succès est tel que l’ancienne Première dame américaine, Michelle Obama, possède dans sa garde-robe un sac de la créatrice et lui a même envoyé une lettre d’encouragement pour son business responsable.

En effet, si l’entreprise de Doreen Mashika est aujourd’hui une référence de la mode africaine, c’est bien parce qu’elle a su allier talent, rigueur et responsabilité. Elle est très regardante de la provenance de ses matières premières et travaille en coopérative avec des femmes dans les villages locaux.

A ce jour, elle est la première marque de mode enregistrée au Ministère de l’Information de Zanzibar. Prochaine étape de sa trajectoire, créer des écoles de stylisme pour enseigner son savoir-faire technique.

Voir plus