Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les Malgaches se mobilsent pour nettoyer leur plage

Les Malgaches se mobilsent pour nettoyer leur plage

Madagascar

Après le passage du cyclone Enawo à Madagascar, le canal des Pangalanes a drainé des centaines de tonnes d’ordures sur la plage de Toamasina.

Des déchets à perte de vue, Des tonnes de bouteilles en plastique, de chaussures, d’algues se sont entassées sur cette plage après le passage du cyclone ENAWO qui a fait environ 80 morts en mars dernier à Madagascar. Près de 2000 bénévoles malgaches, comme Rostand se sont relayés pour nettoyer la plage.

Rostand, président de l’association des polios et infirmes de Madagascar
« La plage n’est pas réservée aux personnes valides, nous aussi, les personnes handicapées avons besoin de respirer un air pur. C’est pour cela que j’ai tenu à venir aujourd’hui. »

Citoyens, policiers, ONG, associations, partis politiques également ont prêté main forte. Pour ces partisans d’un parti de l’opposition, les autorités auraient pu contribuer à l’opération.

Malala Andrianiaina, Parti TIM (parti de l’ancien président Marc Ravalomanana)
« Nous sommes étonnés de remarquer que beaucoup oublient leurs responsabilités. Mais je suis persuadé qu’il n’est pas encore trop tard pour faire changer les choses. »

Imbiki Fagniloavinôsy, membre active de l’association Ino Maresaka
« Depuis des années, les éboueurs ont pris l’hab itude de jeter dans le canal des Pangalanes les ordures ramassées auprès des ménages. Les responsables de la mairie n’ont rien fait pour empêcher cela. Après le passage du cyclone Enawo, les ordures sont drainées par le courant vers la plage. Deux semaines sont passées et les responsables de la Mairie n’ont toujours rien fait »

Le maire de Toamasina a déclaré que la priorité après le cyclone était d’abord de déboucher les tuyaux d‘évacuation et les égoûts dans les quartiers inondés pour éviter les maladies. Pourtant, deux semaines après le passage d’ENAWO, les rues étaient encore inondées. Pour les partisans du parti du président de la République, l’accumulation de déchets est aussi causée par un manque de civisme des habitants.

Soamamy Narove, parti HVM (le parti du président de la République Hery Rajaonarimampianina)
« À cause du cyclone qui est passé à Madagascar, les déchets jetés dans le canal des Pangalanes se retrouvent sur la plage. Mais cette pollution est aussi causée par les activités de la population dans les quartiers. Aujourd’hui il est temps de prendre notre ville en main. »

Se prendre en main tout en luttant contre la pollution, un défi relevé par la population qui ne compte pas s’arrêter là. Les tonnes de bouteilles en plastique ramassées vont ainsi être transformées en pavés autobloquants. La plage de Toamasina retrouve enfin toute sa beauté. Elle est de nouveau prête à accueillir comme il se doit, touristes et locaux.

Voir plus