Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afrique du Sud : protestation après la liberation de deux fermiers blancs accusés de meurtre

Afrique du Sud : protestation après la liberation de deux fermiers blancs accusés de meurtre

Afrique du Sud

Les tensions raciales ravivées en Afrique du Sud après la libération sous caution de deux fermiers blancs accusés d’avoir tué un adolescent noir.

Selon l’accusation, les deux hommes âgés respectivement de 26 et de 34 ans auraient attaché leur victime présumée seulement âgé de 16 ans à l’arrière d’un véhicule et de l’aurait traîné provoquant de ce fait sa mort. Ils l’auraient attrapé en train de leur voler des fleurs de tournesol.

Selon le juge qui a ordonné leur libération sous caution, ils ne pouvaient plus rester en détention puisque le témoin principal dans cette affaire n’a pas pu confirmer si le jeune adolescent était bien celui que les deux fermiers blancs traînaient à l’arrière de leur véhicule.

« C’est effet vrai que la mort de la victime a de fait divisé la communauté de Coligny selon des déterminants raciaux comme le démontre les deux pétitions qui ont été déposées devant ce tribunal », déclare la magistrate Magaola Faso.

Les deux fermiers ont bénéficié d’une libération en payant une caution de 5 000 rands chacun, soit 370 dollars. Une décision qui a provoqué la colère de la communauté noire qui s‘était mobilisée à l’extérieur du tribunal.

« Nous respectons le verdict du tribunal d’accorder la liberté sous caution aux accusés, mais nous sommes déçus », confesse le procureur Khetheni Mudua.

Le jeune Matlhomola Jonas Mosweu a été tué le 20 avril dernier. Un décès qui a suscité une flambée de violence. Les manifestants ont mis le feu sur quatre maisons et sur plusieurs machines agricoles.

Voir plus