Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Sahara occidental : l'Éthiopie appelle le Maroc à participer aux pourparlers avec le Front Polisario

Sahara occidental : l'Éthiopie appelle le Maroc à participer aux pourparlers avec le Front Polisario

Maroc

L‘Éthiopie a son avis sur la question du Sahara occidental qui divise le Maroc et le Front Polisario depuis plusieurs années. Tekeda Alemu, l’ambassadeur permanent de l‘Éthiopie à l’ONU a estimé ce mardi lors d’une session du Conseil de sécurité de l’ONU que le retour du Maroc au sein de l’Union africaine devrait poser les jalons d’une reprise des négociations entre les deux parties en conflit.

Le diplomate éthiopien a dès lors demandé au Maroc d’accepter de participer au nouveau cycle de pourparlers initié par l’ONU. En effet, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté une résolution de soutien à une reprise de négociations sur le conflit au Sahara occidental. Ce texte prolonge également jusqu’au 30 avril 2018 le mandat de la mission de maintien de la paix de l’ONU sur place (Minurso).

Si le Front Polisario a dores et déjà donné son quitus pour ces discussions, le Maroc, lui, n’a pas encore réagi. Le royaume s’est plutôt satisfait de la demande faite par l’ONU au Polisario de quitter la zone contestée de Guerguerat.

La reprise des pourparlers directs et sérieux entre les parties sans conditions préalables, c'est ce à quoi l'Union africaine aspire et appuie pleinement.

“Maintenant que le Maroc est revenu au sein de l’Union africaine, ce qui est un développement très important que nous saluons, nous espérons que cela facilite l’accélération du processus pour trouver une solution pacifique à ce conflit de longue date et que l’Union africaine jouera un rôle de soutien dans les pourparlers de paix parrainés par l’ONU”, a défendu l’ambassadeur éthiopien qui plaide pour “une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable” qui débouchera sur “l’autodétermination des populations du Sahara occidental”.

Ancienne colonie espagnole, le Sahara occidental est en grande partie sous contrôle du royaume depuis 1975. Un cessez-le-feu supervisé par la Minurso est intervenu en 1991. Les indépendantistes du Front Polisario réclament un référendum d’autodétermination alors que Rabat propose comme solution de “compromis” une autonomie sous sa souveraineté.

Voir plus