Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Procès d'Hissène Habré, les réactions diffèrent à Dakar

Procès d'Hissène Habré, les réactions diffèrent à Dakar

Sénégal

La condamnation définitive à la perpétuité d’Hissène Habré jeudi à Dakar salué par les défenseurs des droits de l’homme.

Ce verdict en appel représente, selon eux, une immense victoire, mais aussi un avertissement pour les présidents encore en exercice.

“Ça c’est un message fort qui s’adresse à tous les dictateurs africains : attention, vous ne resterez plus impunis, vous n’allez plus cultiver cette impunité. C’est impossible” Jacqueline Moudeina, l’une des avocates des victimes

La défense, en revanche, dénonce l’attitude des Chambres africaines extraordinaires dans le jugement de l’ex-président Tchadien.

“L’innocence du président Habré a été reconnue, par tout le monde. Aujourd’hui, l’opinion la plus répandue au monde, c’est que c’est un mauvais procès qui a été fait au président Habré. Aucune démonstration de sa culpabilité n’a été faite” Maître Mbaye Sène, avocat commis d’office d’Hissène Habré

Ce procès, le premier du genre tenu en Afrique, visait pourtant à donner une légitimité à cette chambre africaine extraordinaire. Ce dont se réjouissent les avocats de la partie civile.

“La Cour pénale internationale, on lui a toujours donné son rôle, qui est un rôle qui complète simplement les juridictions nationales. Alors si aujourd’hui nous démontrons que nous sommes capables, l’Afrique est capable de juger les Africains, et bien on n’aura plus besoin de faire recours à cette Cour, parce que nous avons montré notre capacité, démontré noter capacité de juger les nôtres” Jacqueline Moudeina, avocate des victimes

L’annonce du verdict marque la fin des activités des Chambres africaines extraordinaires comme prévu par leur statut. Environ 82 milliards de FCFA soit plus de 125 millions d’euros seront versés à près de 7.400 victimes.

Voir plus