Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

États-Unis : Trump confronté aux réalités de la diplomatie après 100 jours de présidence

États-Unis : Trump confronté aux réalités de la diplomatie après 100 jours de présidence

Etats-Unis

Le président des États-Unis Donald Trump marque la première borne symbolique de sa présence à la Maison Blanche ce samedi.

Au bout de trois mois de présidence, les milieux diplomatiques remarquent qu’il a fait un virage à 180° sur ses principaux engagements de campagne. Un critique qui fait écho au premier discours de politique étrangère du candidat Trump, il y a un an, fait remarquer l’ancien ambassadrice américaine auprès de l’Union africaine.

“L’une des raisons pour lesquelles la stratégie du président semble si incohérente, c’est parce qu’elle est complètement à rebours de sa campagne de l’année dernière, avance Reuben Brigety. Et franchement, sur de nombreux points, il s’est exprimé comme un citoyen ordinaire”.

Comme ici sur l’OTAN, le président américain est progressivement revenu sur ses engagements en termes de politique étrangère. Frappes sur la Syrie. Revirement par rapport à la Russie au profit de la Chine.

“Je pense aussi que lorsque le président Trump a pris le pouvoir, il a réalisé qu’avec une Chine qui possède un trillion de dollars des bonds du Trésor et représente la moitié d’un trillion dollars d‘échange chaque année, nous avons de nombreux enjeux en Amérique et d’excellentes relations avec la Chine. Ce ne sont pas les mêmes enjeux avec la Russie” remarque pour sa part William Courtney.

En Afrique sub-saharienne, la principale décision de l’administration Donald Trump est le retrait des Forces spéciales américaines de l’est de la Centrafrique où elles traquaient Joseph Kony depuis 2011. Le retrait commence d’ailleurs ce mercredi.

Voir plus