Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Un bébé de trois mois soupçonné de terrorisme par les autorités américaines

Un bébé de trois mois soupçonné de terrorisme par les autorités américaines

Royaume-Uni

Harvey Kenyon Cairns, âgé de trois mois, a été convoqué par l’ambassade des Etats-Unis la semaine dernière suite à une erreur faite par son grand-père lors d’une procédure de demande de visa, à Londres, Royaume-Uni

Paul Kenyon, en remplissant le formulaire de demande de visa de son petit-fils, a malencontreusement coché la case « oui », à la question « cherchez-vous à vous engager, ou vous êtes-vous jamais engagé(e) dans des activités terroristes, d’espionnage, de sabotage, ou de génocide ? », a reporté le Daily Star.

Cette inadvertance a poussé l’ambassade américaine à convoquer son petit-fils de trois mois suspecté d’activités terroristes, pour un interrogatoire en bonne et due forme. Une situation cocasse et étonnante pour le vieil homme.

Je n’arrivais pas à croire qu'ils n’aient pas compris que c'était une véritable erreur et qu'un bébé de trois mois ne nuirait à personne

“Je n’arrivais pas à croire qu’ils n’aient pas compris que c‘était une véritable erreur et qu’un bébé de trois mois ne nuirait à personne”.

Le trajet depuis leur ville de résidence jusqu’à Londres où se situe l’ambassade américaine leur aura pris10 heures en totalité et 3,000£ (3,800$) de plus pour l’achat d’un autre billet.

“J’ai pensé l’emmener à l’ambassade dans une combinaison orange, mais je me suis ravisé… Ils ne semblaient pas avoir le sens de l’humour et ne voyaient pas le côté drôle de la situation”, a déclaré Paul Kenyon à Daily Star.

“Il n’a évidemment jamais été engagé dans un quelconque génocide, ou espionnage, mais il a saboté quelques couches parfois, mais je ne leur ai pas dit cela à l’ambassade américaine”, a-t-il encore plaisanté.

Les Etats-Unis sont l’un des pays les plus sensibles en ce qui concerne les menaces terroristes. En démontre l’incident de janvier 2014 pendant lequel quatre hommes ont été débarqués d’un vol de la compagnie American Airlines à cause de leur apparence trop « musulmane ».

Voir plus