Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'activisme des groupes armés illégaux dans la région des Grands Lacs inquiète

L'activisme des groupes armés illégaux dans la région des Grands Lacs inquiète

République démocratique du Congo

L’envoyé spécial des Nations unies dans la région a exprimé son opinion devant le Conseil de sécurité.

Said Djinnit a demandé au Conseil de sécurité et aux pays limitrophes de contribuer à la lutte contre les groupes armés en République démocratique du Congo. L’un des groupes qui inquiète particulièrement le haut fonctionnaire est le M23 qui aurait refait surface ces dernières semaines.

« Les activités récurrentes des groupes armés illégaux restent la principale menace à la sécurité de la population et à la stabilisation de la RDC et de la région. Nous devons continuer de promouvoir les efforts destinés à neutraliser les groupes armés illégaux y compris les Forces démocratiques pour la Libération du Rwanda (les FDLR) ».

La mise en garde de l’envoyé spécial interviennent dans un contexte où la plupart des partenaires de Kinshasa demandent au gouvernement de respecter l’esprit et la lettre de l’accord du 31 décembre 2016.

« Ma délégation est estime pour sa part que le Conseil doit se garder de s’immiscer dans le conflit qui prévaut au sein du Rassemblement. Conflit dont votre Conseil ne connaît ni les tenants, ni les aboutissants ».

Plus tôt cette semaine, l’opposition congolaise a appelé à une manifestation contre le président Joseph Kabila afin de le pousser à quitter le pouvoir. Un appel qui a débouché sur des dizaines d’arrestations.

Voir plus