Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Burundi : entre désolation et pleurs, les populations chassées de Gasenyi

Burundi : entre désolation et pleurs, les populations chassées de Gasenyi

Burundi

La construction du nouveau palais présidentiel burundais suscite la polémique.

Sous les yeux impuissants de propriétaires de maisons, l’ultimatum du ministre burundais de l’environnement a été mis à exécution mercredi à Gasenyi. Cette colline située dans la commune Mutimbuzi, province de Bujumbura va être débarrassée de ses habitations pour faire place au nouveau palais présidentiel et des infrastructures des services de la présidence. Les populations ont vu leurs réalisations réduites en poussière, contraintes de quitter les lieux avec ou sans indemnisation. Les plus chanceux ont eu de maigres compensations d’autres n’ont eu que des larmes comme seul moyen d’expression.

“Nous sommes vraiment tristes. Personne ne peut nous expliquer ce qui nous arrive et nous sommes vraiment dans la désolation, nous allons être des mendiantes dans la rue, on ne sait pas où nous allons amener nos familles. Nous sommes victimes d’une injustice. Comme l’État a opté pour détruire nos maisons sans indemnisations, on ne sait pas quoi dire, ce que demain nous réserve. On ne sait pas si le président va entendre nos pleurs, et nous secourir “explique une expulsée.

On ne sait pas si le président va entendre nos pleurs, et nous secourir.

La construction du nouveau palais présidentiel a démarré ce mercredi et doit s‘étendre sur 40 hectares. Des habitants sont restés dans leurs maisons espérant un revirement de situation.

“Pour construire cette maison, nous avons serré la ceinture, contractée des dettes auprès des amis pour avoir le loyer. Et voilà, une maison construite pendant au moins dix ans avec une valeur de plus de 500 millions de Fbu, et voilà on va la détruire. Ça nous dépasse énormément” affaire une autre expulsée.

Cette opération de destruction va toucher toutes les cultures se trouvant dans le périmètre de 200 hectares. Par contre, la surface bâtie est d’environ 10.000 m² et les constructions vont durer 26 mois. Le financement de ces constructions sera assuré par la Chine à hauteur de 150 millions de Yuwans au détriment des populations.

Ce projet comprend le palais présidentiel et ses installations auxiliaires ainsi que les routes circulaires, les parcs de stationnement, les lumières et les égouts. Après l’achèvement des travaux, le bâtiment servira comme bureaux principaux du président de la République, des deux vices Présidents de la république et de leurs équipes de direction. Il fournira également un espace pour le Conseil des ministres et la cérémonie officielle.

Voir plus