Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Une nouvelle brasserie ouvre en Côte d'Ivoire

Une nouvelle brasserie ouvre en Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire

Une nouvelle brasserie a ouvert la semaine dernière en Côte d’Ivoire pour briser le monopole.

D’un coût de 150 millions d’euros et dénommée Brassivoire, son inauguration a eu lieu en présence du vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan et de son Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly.

Ultra-moderne, la nouvelle brasserie vient concurrencer le groupe viticole français Castel qui règne en maître depuis cinquante ans sur le secteur des brasseries en Côte d’Ivoire.

Le nom, la recette, tout est vraiment conçu ici

Fruit, de la coopération entre le groupe franco-japonais CFAO, spécialisé dans la distribution en Afrique, et le brasseur néerlandais Heineken, Brassivoire, la nouvelle usine, va produire 1,6 million d’hectolitres par an, sur un marché de 2,7 millions d’hectolitres.

“On a identifié en Côte d’Ivoire un projet vraiment intéressant parce que c’est un projet dans une économie en pleine croissance qui se rapproche de l‘émergence jour après jour et une croissance d’environ 8 % ce qui est quand même énorme pour une économie subsaharienne”, a déclaré Marc Bandelier, directeur général de CFAO produits et grande consommation.

La brassivoire emploie 200 personnes et entend offrir aux consommateurs une bière de haute qualité qui s’identifie à la Côte d’Ivoire.

“Le nom, la recette, tout est vraiment conçu ici, marqué par le sceau, le besoin, le désir d’avoir une bière emblématique du pays”, a expliqué monsieur Bandelier.

La construction de cette nouvelle brasserie scelle l’entrée du groupe Heineken en Côte d’Ivoire.

Valorisée à quelque 35 milliards d’euros, Heineken est le plus grand brasseur d’Europe et troisième mondial après SABMiller et le numéro un InBev.

Heineken produit et vend plus de 200 marques de bière et de cidre et emploie 70.000 personnes dans le monde.

Voir plus