Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RD Congo - manifestation de l'opposition : suivez en direct la situation dans le pays

RD Congo - manifestation de l'opposition : suivez en direct la situation dans le pays

République démocratique du Congo

La tension est palpable en République démocratique du Congo où le gouvernement a annoncé dimanche soir qu’il n’autorise pas la tenue d’une manifestation de l’opposition prévue ce lundi 10 avril “(car) son itinéraire comporte les germes de l’insurrection”. À quelques heures de ce rassemblement, nous vous livrerons l’avancée de la situation à Kinshasa, la capitale du pays.

Cet article sera régulièrement mis à jour

Nouvelle mise à jour : la police nationale rassure, “tout est calme”, “il n’y a ni morts, ni blessés”. Les manifestations ont également été étouffées dans l’oeuf.

Nouvelle mise à jour : Plusieurs arrestations annoncées à Kinshasa, Goma, Mbuji-Mayi, Kindu, selon une correspondante de RFI à Kinshasa.

Nouvelle mise à jour : des cadres de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) – parti phare de la coalition de l’opposition le Rassemblement – viennent d‘être arrêtés à Bukavu, la capitale de la province du Sud-Kivu. La marche entamée dans cette ville a été dispersée.

Le gouvernement kinois reste ferme sur sa position. Il ne laissera prospérer aucune manifestation ce lundi dans la capitale, et même dans d’autres villes. Pour parer à toute éventualité, un dispositif de l’armée et de la police a été déployé dans tous les coins dits chauds de la capitale congolaise.

Sur le boulevard du Ex-24 novembre, les forces de l’ordre ont déjà pris leurs quartiers. Les populations, elles, préfèrent se terrer chez elles. Des magasins ont baissé rideau tandis que certaines écoles établies sur ce boulevard fréquenté ont préféré ne pas ouvrir.

Au Rond-point Kintambo-Magasin, à l’ouest de Kinshasa, la police anti-émeute est présente de même que des éléments de l’armée.

A l‘échelle de la ville, la présence policière et militaire était peu visible, mais une trentaine de policiers militaires et autant de policiers antiémeute étaient déployés au rond-point Ngaba, dans le sud, près de l’Unikin, l’Université de Kinshasa.

L’opposition congolaise réunie au sein du Rassemblement a annoncé cette marche de protestation à Kinshasa pour dénoncer la “mauvaise foi” de la Majorité présidentielle dans l’application de l’accord de la Saint-Sylvestre, jusqu’ici considéré comme l’unique voie de sortie à la crise politique que connaît le pays.

L’atmosphère est d’autant plus pesante que des manifestations de l’opposition par le passé, réprimées par les autorités, ont causé d‘énormes pertes en vies humaines. Celle de septembre 2016 a notamment fait 17 morts selon le gouvernement quand l’opposition faisait cas d’une cinquantaine de morts.

Voir plus