Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

[Vidéo] Koweït : une Éthiopienne risque de tomber du 7e étage, sa patronne préfère la filmer

[Vidéo] Koweït : une Éthiopienne risque de tomber du 7e étage, sa patronne préfère la filmer

Ethiopie

La mort, une Éthiopienne, employée de maison au Koweït l’a vu de près. En quelques minutes, accrochée d’une main à une fenêtre au 7e étage d’un immeuble de Koweït City, la capitale du pays, elle n’avait que ses cris comme derniers espoirs de vie. Pendant ce temps, sa patronne, une Koweïtienne, filmait tranquillement la scène.

Ces moments qui se sont déroulés la semaine dernière et immortalisés par la patronne elle-même font le tour de la toile et l‘émeuvent car, remettent une nouvelle fois au goût du jour l’enfer vécu par des migrants dans les pays du Golfe persique.

Les premières informations relatives à cette histoire font cas d’une tentative de suicide de l’employée. Puis, elle aurait finalement décidé de surseoir à son macabre projet.

Dans la vidéo de 12 secondes, on l’entend appeler à l’aide sa “maîtresse”. La patronne ne fait rien et se contente de filmer. Jusqu’à ce que la jeune femme lâche prise et s’écrase quelques mètres en contrebas sur un toit de tôle, qui a heureusement amorti sa chute.

Dépêchée à l’hôpital, la jeune femme s’en sort avec une commotion cérébrale et quelques fractures, tandis que sa patronne est arrêtée pour non-assistance à personne en danger.

Mais l’histoire pourrait être encore plus triste, selon les derniers témoignages de la victime. Interrogée par une chaîne éthiopienne depuis son lit d’hospitalisation, la jeune Éthiopienne nie toute tentative de suicide.

À l’en croire, elle tentait de fuir les traitements inhumains que lui aurait fait subir sa patronne. Ce jour-là, précise-t-elle, elle tentait de fuir les coups de cette dernière.

La mise en cause n’a pas apporté sa version des faits, mais cette nouvelle affaire vient rouvrir le volet des employés africains maltraités, voire considérés comme des esclaves dans les pays du Golfe. Début 2017, un couple a été arrêté à Koweit City pour avoir torturé une femme de chambre, qui fort heureusement a réussi à s‘échapper.

Voir plus