Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La Guinée équatoriale fait face à une pénurie de carburant

La Guinée équatoriale fait face à une pénurie de carburant

Guinée équatoriale

La Guinée équatoriale connaît depuis plusieurs jours une crise dans le secteur de la distribution du carburant.

Interminables files d’attente dans les stations-service de la Guinée équatoriale. À Malabo la capitale comme à Bata, les deux grandes villes du pays, les conducteurs doivent attendre plusieurs heures pour avoir droit au carburant. Une situation paradoxale qui dure depuis près d’une semaine dans ce pays producteur de pétrole.

“Dans les stations-service, il n’y a pas de carburant et s’il y en a, c’est à compte-gouttes. Ceci a provoqué par exemple lundi, à Bata une protestation des taximans qui sont allés laissé leurs véhicules dans les stations de Total. Une manière de manifester contre ce manque de carburant, rapporte le journaliste Bernadino NDZE BIYOA. Il y a peu de circulation, les gens vont à pied et si la situation continue sur une semaine, ce sera catastrophique.”

Deux fournisseurs opèrent sur le marché équato-guinéen des hydrocarbures. L’entreprise nationale GE petrol services et l’entreprise française Total qui est le principal distributeur. Selon une source citée par l’AFP, le géant français réduit souvent la quantité de carburant quand le gouvernement équato-guinéen lui doit de l’argent.

Un avis que ne partage pas le vice ministre équato-guinéen des mines et hydrocarbures, Agapito Edu Ndong. “Total est une entreprise qui opère sur notre marché et qui profite du fait que son concurent – notre entreprise nationale GE petrol services – a épuisé ses réserves. Il n’y a pas d’autres raisons. Elle possède des réserves suffisantes. Notre stratégie à court terme est de faire en sorte que notre entreprise ait des capacités suffisantes pour ne plus que cela se répète.”

Mardi matin, plusieurs stations étaient encore en rupture partielle. Bien que producteur de pétrole, la Guinée équatoriale ne possède pas de raffinerie. Elle est bien souvent obligée d’importer une grande partie de produits raffinés pour couvrir la consommation nationale.

Voir plus