Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Une chef nigériane met une touche africaine sur la cuisine végétalienne à Londres

Une chef nigériane met une touche africaine sur la cuisine végétalienne à Londres

Royaume-Uni

À Londres, l’entrepreneure anglaise d’origine nigériane, Tomi Makanjuola, fait grandir la popularité végétalienne au sein des communautés africaines vivant dans la ville, offrant des plats plus sains et sans viande, rehaussés avec des saveurs.

Le mouvement végétalien a gagné en popularité ces dernières années, au sein des communautés africaines vivant à Londres. Ses adeptes ne mangent ni viande, ni poisson ou encore moins de la volaille et ainsi que d’autres produits d’origine animale tels que les œufs ou les produits laitiers.

Aussi, le défi de cette chef britannique d’origine nigériane est tout trouvé : faire de la nourriture traditionnelle nigériane en proposant des plats végétaliens.

Je sens que cette nourriture végétalienne attire la curiosité des gens en raison de l’attention portée dans les médias ces jours-ci et lorsque vous combinez cela avec le fait que la nourriture végétarienne nigériane fascine et que vous voulez essayer quelque chose de différent. Je pense qu’il y a tellement de restaurants là-bas aujourd’hui, mais la nourriture africaine pour la plupart est sous-représentée et donc partout où les gens trouveront la différence, ils vont y aller,
Indique, la chef Tomi Makanjuola.

L’intérêt de Tomi pour la cuisine végétalienne a culminé après avoir observé une lacune dans les restaurants africains. Peu offrent des options végétariennes dans leurs menus. Elle dit vouloir s’adresser aux personnes qui cherchent des repas végétariens savoureux et sains.

Parmi sa clientèle, les végétaliens, mais aussi les mangeurs de viande poussés par la curiosité, satisfaits pour la plupart des repas proposés. Nathalie Walker et Dawn Wilson ne tarissent pas d‘éloges sur son menu.

Quand j’ai découvert que je venais dans un restaurant végétalien, j‘étais intrigué à quoi ressemblerait la nourriture. Je n’avais jamais eu de nourriture végétalienne nigériane avant. C‘était très délicieux. J’ai vraiment aimé les lentilles, les lentilles étaient vraiment bien faites. Le couscous était très savoureux avec les poivrons et très bien présenté. C‘était vraiment bon. J’ai vraiment apprécié.

C’est incroyable ! J’ai particulièrement aimé le plat avec le banane plantain, je pense que c‘était la salade. Il y avait du plantain et de l’oignon comme chapelure. C‘était vraiment sympa. Mais la nourriture de Tomi est vraiment bonne. C’est le deuxième club de souper où je suis allé. J’adore sa nourriture.

Tomi assaisonne ses plats avec des saveurs différentes en utilisant des ingrédients de base qui se trouvent dans de nombreux plats traditionnels nigérians non-végétaliens. Elle attribue son succès aux saveurs qu’elle ajoute à certains plats, imitant la texture de la viande avec des légumes et des épices spécifiques.

Pour les inconditionnels de viande, je me concentre sur la saveur, car je pense que c’est ce qui fait la différence. La texture aussi. Donc, si vous pouvez trouver des moyens d’utiliser des légumes qui ont une consistance charnue et que vous utilisez cela dans les aliments normaux qui contiennent beaucoup de viande, ils ne se sentent pas trop le manque parce qu’ils ont cette texture de nourriture charnue sans les produits d’origine animale à l’intérieur. Conclut la chef cuisinère.

La fondatrice du site “The vegan Nigerian” (“le végétalien Nigérian”) où elle partage des recettes inspirées de la cuisine nigériane ne cache pas son ambition d‘élargir son menu et d’explorer d’autres plats végétaliens de divers pays africains.

Voir plus