Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Lutte contre le terrorisme : le Niger appelle les populations à collaborer

Lutte contre le terrorisme : le Niger appelle les populations à collaborer

Niger

Les autorités de Niamey ont appelé samedi les populations vivant dans les zones proches du Mali à “collaborer” avec l’armée pour combattre les terroristes qui y mènent des raids meurtriers.

Cette région de l’Ouest du pays en proie aux assauts répétés des islamistes de Boko haram est sous état d’urgence depuis un mois.

D’après les responsables nigériens, l’insécurité à la frontière avec le Mali est principalement due à l’intégration de mouvements terroristes maliens tels que le Mujao par des ressortissants Nigériens. La démarche employée par Niamey vise donc à sensibiliser les masses pour tenter de ramener les brebis galeuses.

Face à l’augmentation des attaques de la secte islamiste, le Parlement nigérien a récemment reconduit “pour trois mois” l‘état d’urgence qui avait été instauré dans plusieurs départements limitrophes du Mali.

Les régions de Tillabéri et Tahoua sont devenues très instables en raison de nombreuses attaques, visant régulièrement des positions de l’armée et des camps de réfugiés, attribuées à des groupes jihadistes maliens liés notamment au Mujao. Ce groupe est l’une des formations jihadistes visées depuis plusieurs années par l’armée française au Sahel.

En 2015, Niamey avait déjà décrété l’Etat d’urgence dans la région de Diffa (sud-est), victime d’incursions meurtrières du groupe islamiste Boko Haram établi dans le nord-est du Nigeria. Depuis décembre 2016, quelque 130 combattants de Boko Haram se sont rendus aux autorités locales à la faveur “d’une main tendue” du président nigérien.

Voir plus