Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'Inde promet une enquête "impartiale" sur les violences contre des étudiants nigérians

L'Inde promet une enquête "impartiale" sur les violences contre des étudiants nigérians

Inde

Lundi dernier, au moins quatre étudiants nigérians ont été attaqués par des résidents locaux en colère, dans un centre commercial du Grand Noida, à 40 kilomètres de New Delhi.

La ministre indienne des Affaires étrangères, Sushma Swaraj vient de promettre l’ouverture d’une enquête sur les récentes attaques ciblant des étudiants nigérians. Elle s’exprimait jeudi devant la Chambre haute du parlement.

“L’administration locale essaie de maintenir la paix et l’harmonie et d’autre part, les étudiants nigérians, qui ont été attaqués, sont en cours de traitement. J’assure également qu’une enquête impartiale sera effectuée dans et nous prendrons des mesures strictes contre les coupables,” a-t-elle déclaré.

Les résidents locaux s‘étaient rassemblés à l’extérieur de l’enseigne commerciale pour protester contre la mort d’un adolescent qu’ils disaient avoir été drogué par des étudiants nigérians. Bilan : quatre des étudiants ont été gravement blessés suite à l’attaque et conduits dans un hôpital de la localité.

“Je ne bois pas, je ne cours pas les jupons, je ne fais rien de stupide dans ce pays, mais quand les Indiens viennent m’attaquer, sans aucune raison, je ne sais pas quoi dire. S’ils ne veulent plus de nous dans ce pays, qu’ils nous le disent. Nous retournerons chez nous, l’Ambassade de l’Inde devrait quitter notre pays et la nôtre devrait quitter le leur. Il ne devrait y avoir aucune question de visa, nous resterons dans notre pays,” se plaint un étudiant nigérian victime de l’assaut.

Dans un autre incident survenu dans la même ville, des personnes non identifiées ont agressé une Kényane qu’ils avaient préalablement conduite dans une voiture. En 2016, plusieurs Africains ont été victimes de bastonnades publiques à New Delhi. Un Congolais a été lapidé à mort.

Voir plus