Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

CAF : Ahmad "convaincu" que la Maroc peut organiser le Mondial 2026

CAF : Ahmad "convaincu" que la Maroc peut organiser le Mondial 2026

Maroc

Le nouveau président de la Confédération africaine de football (CAF) a indiqué mardi que le Maroc pourrait bien organiser le Mondial 2026. Ahmad Ahmad était en visite dans le pays mardi, sa première en tant que patron du football africain.

Après l’Afrique du Sud en 2010, on se demande toujours quel pays africain pourrait organiser une deuxième Coupe du monde de football sur le continent. Eh bien pour le nouveau président de la Confédération africaine de football, nul doute que ce serait le Maroc.

En visite dans le pays mardi pour son premier déplacement depuis son élection à la tête de l’instance le 16 mars dernier, Ahmad Ahmad s’est dit convaincu que le Royaume chérifien a les capacités d’accueillir le rendez-vous le plus prestigieux du football mondial en 2026. « Même si on est venu ici pour une visite de courtoisie ça ne m’empêche pas d’aborder certaines questions et que nous sommes déjà dans cette ligne de démarche pour voir ensemble de quelle manière, parce que nous sommes convaincus que le Maroc pourra organiser cette compétition comme ça été fait en Afrique du Sud en 2010 », pense le nouveau patron du football africain.

Nous sommes déjà dans cette ligne de démarche pour voir ensemble de quelle manière, parce que nous sommes convaincus que le Maroc pourra organiser cette compétition comme ça été fait en Afrique du Sud en 2010.

Bras tendus aux stars du football africain

Ce constat rejoint ainsi celui du président de la FIFA. En novembre dernier, Gianni Infantino avait soutenu que le Maroc était en mesure d’accueillir la Coupe du monde de football eu égard à ses infrastructures et sa capacité d’organisation. Pour ce premier voyage en tant que président de la CAF, Ahmad Ahmad a également évoqué le retour au bercail des stars du football africain qu’il promet d’accueillir à bras ouverts. « On va même ouvrir la porte de la CAF, comme on a promis, aux stars du football africain. D’ici peu, ils vont revenir à la maison du football africain pour voir ensemble ce qu’ils peuvent nous apporter. Parce que j’avais toujours dit haut et fort que si le football africain est aujourd’hui à la place qu’il mérite, c’est grâce à ces stars africaines », a-t-il plaidé.

Élu à la tête de l’instance après une surprenante et éclatante victoire sur Issa Ayatou, qui a dirigé la CAF pendant 29 ans, l’ancien ministre malgache des Sports veut ainsi marquer son terrain et tenir la promesse d’ouverture et de réformer la gouvernance du football africain.

Voir plus