Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Kenya : la banque centrale lance un emprunt obligataire via le mobile

Kenya : la banque centrale lance un emprunt obligataire via le mobile

Kenya

Le Kenya mise sur le téléphone mobile pour élargir la base des personnes qui désirent investir dans des titres du Trésor. Le pays a lancé ce jeudi un ambitieux programme de financement des obligations du gouvernement via des mécanismes de finance mobile.

Pour cette première expérience, le gouvernement compte lever 150 millions de shillings afin d‘évaluer le système, selon Henry Rotich, le ministre des Finances.

“M-Akiba met en avant l’inclusion financière. Nous voulons emmener le plus grand nombre de Kenyans à s’investir dans le secteur financier en utilisant le mobile puisqu’environ 23 millions de Kenyans en possède un. Ils peuvent avoir accès plus facilement à ce produit et ils pourront pleinement participer dans le système financier”.

Je ne pense pas que ce soit quelque chose à prendre à la légère !

Selon Patric Njoroge, le gouverneur de la banque centrale, le principal avantage du système du M-Akiba est que le prix de l’obligation est abordable pour tous les Kenyans.

“La première fois, nous allons nous assurer des obligations à l’ensemble de la population. Les points de vente de ces obligations les feront à un minimum de 3 000 shillings. 3 000 shillings, c’est remarquable ! Je ne pense pas que ce soit quelque chose à prendre à la légère !”

Le Kenya est un pionnier en matière de finance mobile dans le monde. Le pays a adopté le M-Pesa, un système de transfert de fonds grâce au téléphone portable il y a 10 ans. Aujourd’hui, le système est devenu le principal moyen de paiement entre particuliers du pays.

Voir plus