Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La Tunisie réagit à l'interdiction des ordinateurs et tablettes en cabine des avions en provenance des pays arabes

La Tunisie réagit à l'interdiction des ordinateurs et tablettes en cabine des avions en provenance des pays arabes

Tunisie

Réaction immédiate de la Tunisie mercredi après l’interdiction par le Royaume-Uni des ordinateurs et tablettes en cabine sur les vol directs en provenance des pays arabes et de la Turquie.

Présente sur la liste des pays visés par l’interdiction britannique, la Tunisie a exprimé sa préoccupation quant à l’impact d’une telle décision sur le tourisme, secteur clé de son économie.

“C’est un point que nous verrons éventuellement avec le ministère des Affaires étrangères. L’impact on verra. Il y a eu plusieurs décisions à l’encontre de touristes venant de pays musulmans. J’espère que les choses vont s’arranger”, a déclaré Salma Elloumi, ministre tunisienne du tourisme.

J'espère que les choses vont s’arranger

Réaction aussi du côté de la Fédération tunisienne des agences de voyages qui craint que l’interdiction ne replombe ce secteur qui commence à se relever la crise causée par les attaques terroristes qui avaient fait fuir les touristes.

“Tant que l’Angleterre maintient ces restrictions envers la Tunisie, et de temps en temps les consolide davantage avec des décisions pareilles, bien sûr ça a un effet, un impact négatif sur le tourisme tunisien”, a dit son président Mohamed Ali Toumi.

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont annoncé cette interdiction mardi, invoquant un risque d’attentats “terroristes”.

L’interdiction britannique qui entre en vigueur ce samedi, vise aussi le Liban, la Jordanie, l’Egypte, et l’Arabie Saoudite. Quatorze compagnies sont tenues à la respecter, parmi lesquelles British Airways et EasyJet.

Voir plus