Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Union africaine : le Conseil de Paix et de Sécurité condamne les "violations" du Maroc au Sahara occidental

Union africaine : le Conseil de Paix et de Sécurité condamne les "violations" du Maroc au Sahara occidental

Maroc

Le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union africaine a fermement condamné les “violations du Maroc dans le Sahara occidental” alors qu’a débuté il y a quelques jours le procès de 25 Sahraouis accusés de meurtres de membres des forces de l’ordre marocaines en 2010.

Lors d’une rencontre ce lundi, le Conseil a ainsi demandé à l’ONU le renouvellement de la Mission de maintien de la paix au Sahara occidental, la MINURSO.

Cette réunion qui se tenait en présence du ministre des Affaires étrangères de la République arabe sahraouie, Mohamed Salem Ould Salek, mais en l’absence du Maroc qui n’a pas répondu à l’invitation selon le Conseil, était dans le but de voir l’avancée des négociations sur l‘épineux dossier du Sahara occidental qui divise le Maroc et le Front Polisario.

Et le constat qui en ressort est clair : la rigidité des positions des deux parties rend difficile le dénouement du problème. En effet, le Maroc insiste pour maintenir son autorité sur le Sahara occidental – ancienne colonie espagnole – tandis que le Front Polisario, qui défend les intérêts des peuples de ce territoire, défend la tenue d’un référendum d’autodétermination.

Jusque-là, rappelle l’Union africaine, malgré plus de 100 résolutions, des décisions de l’Assemblée générale de l’ONU, du Conseil de sécurité de l’Organisation de l’Union africaine (OUA) devenue Union africaine, le Sahara occidental est toujours sous tutelle marocaine.

Mais les espoirs restent vifs, surtout avec la réintégration du Maroc au sein de l’Union africaine qui donne une “merveilleuse opportunité de faire des progrès sur la question du Sahara occidental”, ont estimé les membres du Conseil.

Ancienne colonie espagnole, le Sahara occidental, immense étendue désertique, est en grande partie contrôlée par le Maroc depuis 1975. Un cessez-le-feu supervisé par la Mission de l’ONU au Sahara occidental (Minurso) est intervenu en 1991.

Le Polisario réclame un référendum d’autodétermination alors que Rabat propose une autonomie sous sa souveraineté.

Voir plus