Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Italie : un Ghanéen arrêté pour torture de migrants en Libye

Italie : un Ghanéen arrêté pour torture de migrants en Libye

Italie

Un Ghanéen d’une vingtaine d’années, récemment débarqué sur l‘île italienne de Lampedusa, a été arrêté par la police italienne qui le soupçonne de torture perpétrés dans un camp pour migrants clandestins en Libye.

Selon la police sicilienne, Sam Eric Ackom a été sauvé d’une tentative de lynchage de la part de migrants qui l’ont identifié comme leur bourreau dans un camp de transit fermé de Libye. 

Le jeune Ghanéen, arrêté le 14 mars une dizaine de jours après son arrivée, est serait responsable d’actes de traite d‘êtres humains, de séquestration, de violence sexuelle, d’homicide aggravé, perpétrés avec d’autres trafiquants de migrants.

Des migrants ont décrit aux autorités italiennes des actes de torture subis en Libye lorsqu’ils téléphonaient à des proches restés au pays, à qui les bourreaux essayaient ensuite de soustraire de l’argent en échange d’un arrêt des violences.

Chaque fois que je devais téléphoner à la maison, il me ligotait et me faisait allonger par terre avec les pieds en l’air. Ainsi immobilisé, il me frappait de manière répétée et violente avec un tube en caoutchouc sur toutes les parties du corps et en particulier sur la plante des pieds, jusqu‘à ce que je sois quasiment dans l’impossibilité de marcher, a raconté un migrant.

Il collait souvent des électrodes à ma langue pour me faire subir des décharges électriques, selon un autre témoignage rapporté par la police, tandis qu’une autre victime a évoqué des brûlures subies avec de l’eau bouillante.

En janvier, un Somalien de 22 ans, également reconnu par des victimes à Milan, avait été poursuivi pour meurtres, tortures et extorsions dans un camp en Libye.

Six ans après la chute de Mouammar Kadhafi, la Libye déchirée par les luttes de pouvoir et les violences, est devenue un carrefour de l’immigration clandestine vers l’Italie et l’Europe.

Voir plus