Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Égypte : dilemme entre la consommation de pigeons et leur protection

Égypte : dilemme entre la consommation de pigeons et leur protection

Egypte

Les pigeons sont appréciés en Egypte, servis farcis de riz parfumé. Mais pour les amateurs de pigeons du Caire, ces précieux oiseaux ne devraient être consommés par personne.

Une nuée d’oiseaux à perte de vue, des dizaines de pigeons survolant le ciel du Caire en Égypte, un drapeau agité, accompagné de sifflement. Au-dessus de cette tour, Sayed Mohamed un amateur de pigeons voue un amour immense à ces oiseaux qu’il considère comme précieux. Au départ un passe-temps, Mohammed en a fait un métier ; aujourd’hui, le colombophile élève des centaines de pigeons.

Mon amour pour les pigeons depuis ma plus tendre enfance m’a donné envie de construire un grenier à pigeons. J’allais à la maison de mon oncle, et oui, son grenier était comme le mien, mais je devais en avoir un afin de m’y consacrer pleinement et Dieu a été généreux. Nous avons acheté une maison, et la première chose que nous avons faite, avant notre mariage, c’est que nous avons construit le grenier à pigeons. Raconte Sayed Mohamed, colombophile.

Le grenier de Mohamed compte quatre étages et surplombe un complexe du XVe siècle construit par le Sultan Mamelouk-Ashraf Qaitbey, un édifice classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Les oiseaux qui volent au loin et en grand nombre sont relâchés dans l’après-midi et reviennent à la tombée de la nuit, ramenant parfois d’autres pigeons avec eux. Ils trouvent habituellement leur chemin de retour au grenier. Ils comprennent une série complexe de sifflets et de gestes qui leur indiquent de voler plus haut ou de rentrer chez eux.

Le coup de sifflet et le drapeau sont comme un langage entre vous et les pigeons … Certains pigeons ne sont pas habitués aux drapeaux, tandis que d’autres ne sont pas habitués aux sifflets … Alors, ce drapeau, je l’utilise pour leur signaler qu’ils doivent voler haut et quand j’arrête de l’agiter, ils savent que j’ai besoin de leur retour ou que je ne veux pas qu’ils aillent loin. Explique le colombophile.

Avec son expérience, Mohamed peut aujourd’hui déterminer la qualité d’un pigeon juste en regardant ses plumes.

Quand nous descendons sur le marché, et par exemple, nous voulons des pigeons forts, la première chose que nous faisons est que nous les tenons par leurs épaules et nous commençons à trier à travers leurs plumes, les plumes larges prouvent que les pigeons ont beaucoup volé. Nous, les colombophiles, nous appelons les plumes “les armes”. Chez les humains, le cerveau est l’arme et les pigeons, les plumes sont comme leurs cerveaux. Par conséquent, nous regardons les plumes, et si elles sont larges, le pigeon est fort“ a-t-il précisé.

Les colombophiles élèvent soigneusement leurs oiseaux et vendent souvent de jeunes pigeons aux commerçants sur le marché. Différentes races, avec des vitesses, coloration et marques variables. Chaque oiseau peut coûter des milliers de livres. Et au Caire il y a un marché très concurrentiel pour eux.

Voir plus