Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Lancement du Fonds bleu pour le bassin du Congo

Lancement du Fonds bleu pour le bassin du Congo

Douze pays africains ont lancé jeudi au Congo, à Oyo (400 km au nord de Brazzaville), un “Fonds bleu pour le Bassin du Congo” visant à subventionner des projets au profit des riverains.

“L’initiative a deux grandes ambitions : la préservation des forêts et des eaux du Bassin du Congo, mais aussi aider les populations à accéder à une meilleure qualité de vie”, a expliqué Benazir Hilali, coordonnatrice des projets à la Fondation Brazzaville, partenaire avec le président congolais Sassou Nguesso dans la mise en œuvre de cette initiative présentée à Marrakech au Maroc lors de la COP22 en novembre 2016.

Les projets éligibles aux financements du Fonds bleu sont ceux qui portent sur l’amélioration des voies navigables, la construction des petits barrages hydroélectriques, le renforcement des systèmes d’irrigation des sols, le développement de la pêche, de la pisciculture, de l’aquaculture et le développement de l’écotourisme, selon une note de présentation de l’initiative.

“Le Fonds bleu pour le Bassin du Congo sera alimenté sur la base des subventions, renouvelables chaque année, de 100 millions d’euros avec des engagements à long terme”, ajoute la note.

Le Maroc a promis d’apporter son expertise dans la structuration du Fonds et appelle ardemment à la tenue d’une première conférence internationale en vue de mobiliser les bailleurs.

Le Fonds bleu s’intéresse également à la lutte contre les changements climatiques et à la lutte contre l’assèchement du Lac Tchad qui a perdu ces 40 dernières années environ 90 % de sa superficie qui était estimée à 25.000 km2. Au moins 30 millions de personnes vivent autour de ce lac et en dépendent.

Les forêts du Bassin du Congo couvrent une superficie de 220 millions d’hectares. C’est le deuxième poumon écologique de la planète après l’Amazonie.

Les pays fondateurs du Fonds bleu sont l’Angola, le Burundi, le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, le Maroc, le Rwanda, la République démocratique du Congo, le Tchad, la Tanzanie et la Zambie.